Musée national: un nouvel objet dans la galerie

L’association Ngeka Sawa Duala a doté le lieu d’un tabouret sculpté fait à base du bois Iroko, vendredi dernier à Yaoundé.

Un nouvel objet d’art séjourne depuis vendredi denier au Musée national du Cameroun. Il s’agit d’un siège en bois d’Iroko offert à la galerie d’art nationale par l’association Ngeka Sawa. La cérémonie de rétrocession s’est tenue vendredi dernier en présence du ministre des Arts et de la Culture, Narcisse Mouelle Kombi. En remettant l’objet, Henri Manga, porte-parole de ladite association a expliqué qu’il s’agit d’un acte citoyen. Selon lui, le peuple Sawa a joué un grand rôle dans les relations internationales du Cameroun. Il a évoqué le traité signé avec les Allemands en juillet 1884. « Le Musée national est un lieu où la diversité culturelle camerounaise se donne à voir et se conjugue. Il faillait  conjuguer aussi avec la culture des peuples maritimes Sawa », a-t-il indiqué. En recevant cet objet, le directeur du Musée national, Raymond Asombang Neba’ane a remercié les donateurs et a promis d’en prendre soin. 
Le porte-parole de l’association Ngeka Sawa Henri Manga a expliqué la signification de ce  siège en bois d’Iroko. Celui-ci servait de siège aux membres de la société secrète Sawa. Selon lui, le premier model qui date de 1870, se trouve actuellement à Berlin. Il s’agit d’un tabouret d’environ 150 cm, en forme d’arc, avec pour support des sculptures motifs d’éléphants et d’hommes. Selon Henri Manga, l’éléphant pour les Sawa représente le roi des animaux d’où sa présence dans tous les objets sacrés de ce peuple. 
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie