Fonction publique et Réforme administrative: Joseph LE à la manoeuvre

Le journaliste chevronné a longtemps travaillé dans l’entourage du chef de l’Etat.

Il s’apprêtait à s’envoler pour une mission à l’étranger lorsque le décret présidentiel le portant à la tête du ministère de la Fonction publique et de la Réforme administrative (MINFOPRA) est tombé ce vendredi 2 mars 2018.

Aussitôt la résidence de l’heureux promu au quartier Biteng à Yaoundé se remplit d’amis et de connaissances venus en grand nombre célébrer la promotion de celui qui était jusqu’à sa promotion vendredi dernier, directeur adjoint du Cabinet civil de la présidence de la République depuis douze ans et chef de la cellule de la communication.

Tout en rendant grâce au Seigneur, le tout nouveau ministre de la Fonction publique et de la Réforme administrative pense que cette marque de confiance placée en lui par le président de la République, Paul Biya est tout simplement le résultat «des modestes services» rendus auprès de lui. Joseph LE dit ainsi mesurer l’immensité et la délicatesse de cette nouvelle mission. Il compte à cet effet s’appuyer sur l’implication de tous, sans discrimination, pour être à la hauteur de la tâche.

Né le 19 mars 1959 à Nkol-Mvolan, arrondissement d’Abong-Mbang, à l’Est du pays, le nouveau MINFOPRA est un journaliste expérimenté qui a roulé sa bosse à la Cameroon Radio Television (CRTV) où il a dirigé la Brigade des reportages spéciaux.

Grand officier de l’Ordre national de la valeur et Commandeur de l’Ordre du mérite de la République italienne, ce père de quatre enfants est le président du Conseil d’administration de la Société de presse et d’éditions du Cameroun (SOPECAM) et président du Comité de développement Maka- Bebend. Ce journaliste chevronné et home politique résume son engagement politique dans un triptyque : humilité – dévouement – loyalisme.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie