Lions indomptables: la succession de Broos ouverte

L’ancien entraineur national est désormais le directeur sportif du KV Ostende, club du championnat de première division belge.

Avec la prorogation jusqu’au 31 août 2018 du mandat du Comité de normalisation de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) le 27 février dernier par la Fifa, Hugo Broos a compris que ses chances de poursuivre son aventure avec la sélection nationale de football sont réduites.

Trois jours plus tard, le technicien belge a officialisé la signature de son contrat comme directeur sportif du KV Ostende, un club du championnat de première division belge. Une équipe que le Lion indomptable Sébastien Siani  a quitté au début du mois dernier pour  Royal Antwerp Football club, alors qu’il était sous contrat jusqu’en juin 2019.

Deux mois avant la fin de son contrat à la tête de l’encadrement technique des Lions indomptables, le comité de normalisation lui avait signifié que ledit contrat ne serait pas renouvelé. Une décision que le ministère des Sports et de l’Education physique n’avait pas approuvée.

Le technicien belge a donc fini par changer de fusil d’épaule, ouvrant ainsi les portes à sa succession comme coach des Lions indomptables. C’est en février 2016 qu’il a paraphé son contrat avec pour principales missions la double qualification Can 2017 et Coupe du monde 2018.

Le premier objectif a été atteint, au-delà de toutes attentes, les Lions indomptables ont été sacrés champions d’Afrique au Gabon. Pas le second, car ils ne se sont malheureusement pas qualifiés pour le rendez-vous russe. Le retour aux sources d’Hugo Broos intervient à deux semaines du début de la période Fifa, prévue du lundi 19 au mardi 27 mars 2018.

Les Lions indomptables sont-ils concernés ? Rien n’est encore officiel. Certaines indiscrétions annoncent un match amical le 24 mars contre le Koweit, dans ce pays. Quid de l’encadrement technique ?

« Actuellement, si les Lions indomptables sont invités à disputer un match, il y a un staff technique qui est là. L’adjoint [Ndlr. Alexandre Belinga] peut prendre les rênes », reconnaissait le Secrétaire général du Minsep, Oumarou Tado, sur le plateau de nos confrères de Vision 4 en marge du discours du chef de l’Etat à la jeunesse le 10 février dernier.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie