10 ans de Charlotte Dipanda: un album pour fêter ça !

 La star de la musique camerounaise était hier à la Sopecam pour présenter ses nouveaux projets, entre nouvel opus et fondation.

Read also : Conseil d’administration : Blaise Moussa aux commandes

Mois de mars, mois de la femme, mois de Charlotte Dipanda. 10 ans de carrière à célébrer, un album et une fondation. La chanteuse, star nationale et internationale, met le paquet pour célébrer ses « noces d’étain » avec ses fans, son public.

Read also : Barrage de Nachtigal : la sérénité de retour

Mais avant les spectacles de Douala et de Yaoundé, Charlotte, avec toute sa grâce, est venue saluer le soutien de tous les instants apporté par la Société de Presse et d’Editions du Cameroun (Sopecam).

Read also : Elite One: Retrouvailles Canon -Tonnerre

Moment complice avec le Directeur général, Marie-Claire Nnana, le Directeur général adjoint, Shey Peter Mabu, mais aussi l’ensemble de la rédaction de Cameroon Tribune. Des échanges forts, parfois drôles, ponctués de questions, beaucoup de questions… Accompagnée de Nana Payong, Charlotte Dipanda est encerclée de journalistes, friands de dernières informations sur le nouvel album.

Read also : Formations dispensées à l’étranger; 17 faux diplômes, 23 rejets

La star est à l’aise. Elle est à CT comme à la maison. « Un jour dans ma vie », c’est le titre de ce quatrième bijou de Dipanda. Composé de neuf titres, l’opus a été enregistré à Los Angeles. « Je voulais ce qui se fait de mieux en matière de son », a expliqué l’artiste.

Read also : Campagne cacaoculture 2020-2022: 4 millions de plants disponibles

Une mise-en bouche est offerte à la famille Sopecam, avec en a capella le morceau éponyme de l’opus. Un « merci » en chanson. « Il s’est passé beaucoup de choses en 10 ans, et Cameroon Tribune y a contribué énormément.

Read also : Council Police: Decentralisation Minister Puts Order

En tant qu’artistes, on a besoin de ce relai qu’est la presse. Vos mots, vos plumes, expriment mes pensées et permettent de les transmette au public », a-t-elle reconnu. Outre la présentation de sa dernière sortie, Charlotte était aussi à la Sopecam pour faire la connaissance de « femmes fortes à l’image de Madame le Directeur général ».

Read also : Vaccin contre le Covid-19: Les éclairages du gouvernement

Femmes fortes, mais aussi inspirantes pour son œuvre de longue date autour de l’entrepreneuriat féminin. Ses actions prendront de l’ampleur avec la naissance imminente de la Fondation Charlotte Dipanda.

Read also : Lionnes indomptables: Les leçons d’une élimination

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category