Panthère du Ndé: un Comité de gestion provisoire créé

 Après deux jours de travaux intenses à Bafoussam, les deux camps en conflit ont consenti à faire des sacrifices pour sauver le fauve du Ndé.

C’est l’histoire d’une césarienne qui ne finit pas. La patiente (les acteurs en conflit) ne cesse de se vider de son sang après l’opération, alors que le bébé (la Panthère) semble désormais hors de danger.

Le corps médical (le Comité de normalisation) déjà très éprouvé par la durée de l’opération montre des signes très avancés de fatigue.

Quand enfin, avec l’aide du Très-Haut, la patiente semble se stabiliser et retrouver vie peu à peu, c’est la joie. Une joie mesurée certes, mais une joie tout de même d’avoir pu sauver le bébé et sa maman. Le bébé pourra alors grandir, devenir un homme et s’affranchir plus tard de la tutelle de ses parents.

Voilà en résumé le film hollywoodien qui a été projeté jeudi et vendredi derniers à Bafoussam dans la région de l’Ouest avec comme principaux acteurs le Comité de normalisation de la Fecafoot conduit par son président Me Dieudonné Happy, le gouverneur Augustine Awa Fonka, les acteurs en conflit de la Panthère, les supporters et les médias.

Concrètement, à l’issue des deux jours de travaux intenses et de tractations, un Comité de gestion provisoire a été porté à la tête de la Panthère du Ndé pour trois mois, renouvelables. Ce CGP sera conduit par Chantal Lewat, qui a été acceptée à l’unanimité par les deux camps que sont Célestine Ketcha Courtès et Jules François Famawa.

Le CGP compte neuf membres dont six proposés par les deux camps un représentant de la Ligue de football professionnel, un représentant du Comité de normalisation de la Fecafoot et enfin le préfet du Ndé.

Le CGP aura pour mission de conduire aux destinées du fauve du Ndé le temps qu’une assemblée générale soit organisée pour revoir les statuts, doter le club de nouveaux textes et désigner bien entendu un nouvel exécutif qui va rassembler tous les fils et filles du Ndé.

Le président du Comité de normalisation de la Fecafoot, se réjouit d’avoir pu « réussir à réunir les fils du Ndé ».
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie