Lions indomptables: vent de réconciliation

 Le président du Comité de normalisation de la Fecafoot, Me Dieudonné Happi a entamé des rencontres avec certains joueurs lundi en Europe.

André Onana, Allan Nyom, Idriss Carlos Kameni, Eric Maxim Choupo Moting, Jean Armel Kana Biyick, Stéphane Bahoken, Samuel Eto’o Fils et le représentant de Ibrahim Ahmadou ont rencontré Me Dieudonné Happi, le président du Comité de normalisation de la Fédération camerounaise de football à Paris lundi dernier.

Des retrouvailles qui entrent dans le cadre de la « campagne de réconciliation de certains joueurs camerounais avec la sélection nationale masculine A en vue de leur retour dans ladite sélection », comme on a pu le lire dans la note d’information signée de Laurence Fotso, responsable de la Communication et du Marketing de la Fecafoot.

Me Dieudonné Happi était en route pour Marrakech (Maroc) afin d’assister au symposium du football féminin organisé par la Confédération africaine de football (Caf), qui s’est ouvert hier.

Rien n’a filtré des échanges. Mais manifestement, la rencontre s’est déroulée dans une ambiance conviviale. On suppose que les uns et les autres sont revenus sur les raisons qui les ont poussés à « prendre la décision soit de mettre un terme à leur carrière internationale, soit de ne pas intégrer cette sélection nationale ».

Sans oublier les binationaux que sont Stéphane Bahoken et Ibrahim Ahmadou, à qui le Cameroun fait les yeux doux. Des joueurs qui ont évolué au sein de la sélection nationale française des moins de 20 ans et de 19 ans.

Me Dieudonné Happi devrait aussi, avoir une séance de travail avec d’autres joueurs comme Aurélien Cheudjou, Benoît Assou Ekotto, Alexandre Song, Joël Matip, Nicolas Nkoulou, Landry Nguemo…

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie