« Encourager les jeunes qui viennent des écoles de volley-ball »

 Jullen Serge Abouem,  Président de la Fédération camerounaise de volley-ball.

Quatre équipes participent au championnat d’Afrique féminin des clubs de volley-ball au Caire en Egypte.  Comment est-on arrivé à cette grande première ?

 J’ai été surpris par l’accord du ministre des Sports, Bidoung Mkpatt. Mais en réalité, après un petit recul, cet accord va en droite ligne avec la feuille de route du ministre qui met un accent sur la formation. Et lorsque vous voyez les équipes qui ont fait le déplacement, vous remarquez qu’il y a deux équipes présentant une moyenne d’âge autour de 19 ans. C’est  notamment Nyong-et-Kelle Volley-ball et Bafia Volley-ball Evolution qui n’ont pourtant rien gagné l’année passée. Je crois que le ministre a voulu encourager les enfants qui viennent pour la plupart des écoles de volley que nous avons mises sur pied depuis cinq ans. Cela traduit aussi certainement la volonté des pouvoirs publics d’accompagner la jeunesse dans son épanouissement sportif.

Au regard de ce déploiement camerounais, peut-on s’attendre à une place au podium ?

Pour être franc, ce sera difficile. Nos forces sont segmentées par rapport aux autres équipes qui comptent parfois 90% de leur équipe nationale. Le plus important pour nous sera de suivre un ensemble de jeunes joueuses qui devraient intégrer l’équipe nationale dans deux ou trois ans, de manière à créer de nouvelles ressources au niveau de l’équipe nationale féminine où la moyenne d’âge tend vers 28 à 30 ans.

Les messieurs aussi participeront dans la même ville à une compétition similaire. Quels clubs représenteront le Cameroun ? 

La compétition messieurs commence le 25 mars prochain. Fap, Bafia Volley-ball Evolution et Port de Douala participent à cette compétition. 28 équipes se sont déjà inscrites. Une fois de plus, je remercie le ministre des Sports qui a accepté d’appuyer une équipe comme Port, qui a quitté la scène internationale depuis belle lurette. L’ensemble de la famille du volley-ball et particulièrement celle du Littoral est interpellé par ce geste que nous considérons comme une invite à plus de sérieux et à plus d’abnégation au travail.

 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie