Danse: le « Noulda » fait bouger

 Cette spécificité des populations Guiseye à l’Extrême-Nord marquant la fin des récoltes, revient en force depuis deux ans.

Read also : Conseil d’administration : Blaise Moussa aux commandes

Véritable carnaval de renommée internationale, le « Noulda », danse spécifique aux populations Guiseye, retrouvé dans le Mayo-Danay, région de l’Extrême-Nord, se déroule  en principe tous les ans en février.

Read also : Barrage de Nachtigal : la sérénité de retour

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category