Agriculture: le MINADER interpelle les jeunes

Henri Eyebe Ayissi a lancé vendredi dernier à Monatélé dans la Lékié, les Journées départementales d’information et de sensibilisation des jeunes agriculteurs. 

La Lékié a ouvert, vendredi dernier, le bal des «Journées départementales d’information, d’échanges et de sensibilisation entre le ministère de l’Agriculture et du Développement rural et les jeunes agriculteurs sur l’accompagnement de l’Etat et des formations professionnalisantes offertes». Pour la circonstance, le ministre Henri Eyebe Ayissi est allé, selon ses propos, porter la bonne information sur l’ensemble des dispositifs d’accompagnement existant dans le domaine agricole ainsi que sur les nombreuses formations professionnalisantes qu’offrent les pouvoirs publics en la matière. Faisant sien l’appel du chef de l’Etat du 10 février dernier, invitant la jeunesse à «opérer une réelle révolution des mentalités» vis-à-vis de l’agriculture, le MINADER qu’accompagnait Clémentine Ananga Messina, ministre délégué chargé du Développement rural, a sensibilisé les jeunes ruraux sur le fait que l’agriculture est un métier noble et rémunérateur. «Lorsqu’il est pratiqué avec méthode et détermination, c’est un business qui permet à son promoteur de disposer de revenus conséquents qui n’ont rien à envier à ceux gagnés dans d’autres secteurs», a-t-il souligné. 
Loin d’être un simple fait du hasard, le choix du département de la Lékié pour ce lancement trouve son explication dans les nombreux atouts et opportunités dont il dispose. En dehors des terres arables pour tout genre d’activités, il jouit d’une diversité agro-écologique avec une possibilité de pratiquer deux cycles de culture dans l’année du fait d’une pluviométrie abondante et bien répartie.  
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie