Contacts permanents

 En dépit de l’éloignement géographique, les dirigeants des deux pays ont fait des rencontres bilatérales, des atouts pour accroître leur coopération.

S’il est un point qui retient inévitablement l’attention des observateurs des relations sino-camerounaises c’est qu’au-delà de leur caractère mutuellement bénéfique, les échanges entre les deux pays, sont caractérisés par des visites de haut niveau. On se rappelle encore de la mémorable visite d’Etat effectuée par le président de la République dans ce pays en juillet 2011.

Le président Paul Biya répondait ainsi à une invitation de son homologue chinois d’alors, Hu Jintao. Bien plus, il s’agissait d’un juste retour d’ascenseur, puisque le chef de l’Etat avait reçu le numéro un chinois dans le même cadre, une visite d’Etat, à Yaoundé dix mois auparavant. Lors de son séjour en Chine cette année-là, le président Paul Biya avait alors qualifié la Chine de l’ « un des plus sûrs et des plus fidèles partenaires du Cameroun ».

Ainsi donc, ce sont environ une demi-dizaine de visites que le président de la République a effectuées dans ce pays depuis son accession à la magistrature suprême.

Ces différentes visites ont souvent donné lieu à la signature de nombreux accords de coopération bilatérale dans des domaines aussi variés que les infrastructures, l’énergie, l’agro-industrie…

Mais au-delà de ces visites entre chefs d’Etat, les contacts entre les hautes autorités des deux pays sont très réguliers. L’amitié parlementaire sino-camerounaise est aussi ancienne que les échanges diplomatiques entre eux qui remontent à 1971.

A cela, il convient d’ajouter les visites au niveau ministériel entre la Chine et le Cameroun, et même celles entre les responsables des milieux d’affaires des deux pays. Toutes choses qui amènent Chinois et Camerounais à considérer leur relation aujourd’hui comme très bénéfique pour leurs peuples respectifs.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie