Okola: 90 femmes formées à l’usage des TIC

 Les amazones de la promotion « honorable Gabriel Koa Songo » ont bénéficiés en outre du parrainage de la première dame, Chantal Biya.

Elite locale rompue à l’usage des nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC), l’honorable Gabriel Koah Songo a observé au cours de ses nombreux voyages en Europe et ailleurs, l’opportunité de se saisir de l’informatique dans les activités des communautés villageoises. En plus, la localité d’Okola dont il est originaire regorge de grands bassins de production agricole dont les produits alimentent les principaux marchés de Yaoundé et au-delà.

Fort de ce constant, le président de la section RDPC Lékié Sud a sollicité et obtenu une session de formation à l’intention des femmes rurales de l’arrondissement d’Okola par l’entremise de l’Institut Africain d’Informatique (IAI). Durant un mois, les femmes de cette localité ont pu s’arrimer à l’informatique et aux outils d’Internet afin d’être au pas de la modernité.

De l’avis du promoteur, l’honorable Gabriel Koah Songo, « notre époque se définit par l’ouverture au monde. Il est de bon ton de prendre langue avec les codes et les usages des NTIC pour ne pas rester à la marge de la marche du monde ».

C’est à ce titre que le promoteur a sollicité et obtenu le parrainage de la première dame Chantal Biya, en droite ligne de son plaidoyer de l’Opération MIJEF 2035. Une première vague de « 90 amazones des NTIC d’Okola » ont reçu leurs parchemins vendredi dernier à l’occasion d’une cérémonie que présidait le préfet de la Lékié. Comme de coutume, chaque promotion porte un nom de baptême.

Les femmes de la « Promotion honorable Gabriel Koah Songo » ont bénéficiés en outre d’un don de 20 ordinateurs de l’IAI et de cinq autres du promoteur de la formation. Lors de sa prise de parole, Armand Claude Abanda, le représentant résident de l’IAI Cameroun a insisté sur le bien-fondé de la démarche du promoteur.

Pour lui, « cette initiative salutaire doit se poursuivre au-delà de la démarche de votre fils, l’honorable Gabriel Koah Songo. Il faut continuer d’apprendre ». Un certificat de parrain a été remis par le représentant résident de l’IAI Cameroun à l’honorable Gabriel Koah Songo, ministre plénipotentiaire, à l’issue de la cérémonie de la place des fêtes d’Okola.
 

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category