France: Sarkozy placé en garde à vue

Convoqué hier matin dans le cadre de l’enquête sur le possible financement par la Libye de sa campagne présidentielle victorieuse de 2007, l’ancien président français a été placé en garde à vue, dans les locaux de la police judiciaire à Nanterre. Nicolas Sarkozy est accusé d’avoir perçu une somme de 5 millions d’euros, plus de 3,250 milliards de F,  liquide du guide libyen Mouammar Kadhafi, entre 2006 et 2007 de l’intermédiaire Ziad Takieddine. Selon des sources concordantes, même si M. Sarkozy continue de nier les faits après le décès de l’ancien dirigeant libyen, plusieurs de ses proches collaborateurs affirment, documents à l’appui, les faits confirmant de telles transactions au profit de l’ancien président français.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie