Renforcement de la sécurité alimentaire: le Minader et Hevecam partenaires

 Une convention signée vendredi dernier, vise à renforcer et à développer la production des denrées alimentaires au milieu de l’hévéa.

Outre l’hévéa, l’on verra désormais pousser sur les terres appartenant à la société Hévéa Cameroun (Hevecam), dans le département de l’Océan, des cacaoyers, des bananiers, des ananas, du maïs et plusieurs autres cultures vivrières.

C’est le résultat d’une longue séance de travail tenue à Nieté le 16 mars 2018 entre le ministre de l’Agriculture et du Développement rural (Minader), Henri Eyebe Ayissi et le directeur général d’Hevecam, Eric Hocepied.  Pendant près de trois heures, les deux parties ont eu des discutions qui ont abouti à un partenariat gagnant-gagnant.

La convention signée entre le Minader et Hevecam vise trois problématiques majeures : la sécurité alimentaire, la création des emplois décents et le développement d’un réseau de plantations familiales d’hévéa, autour de la zone d’exploitation d’Hevecam.

Aussi, cette convention a quatre axes : la promotion et le développement des cultures vivrières dans la zone d’Hevecam ; la promotion et le développement des plantations d’hévéa aux riverains ; le développement de la pisciculture et le renforcement des capacités du personnel d’encadrement du Minader en matière d’hévéaculture par Hevecam.

’après le ministre Henri Eyebe Ayissi, les enjeux qui relèvent de la signature de cette convention restent d’ordre stratégique pour le gouvernement. « C’est un partenariat par excellence qui s’inscrit en droite ligne des orientations du chef de l’Etat », a-t-il dit.

Pour ce qui est des financements qui, dit-on, seront importants, les deux parties s’accordent pour le moment à apporter chacune une forte contribution. Le montant exact n’ayant pas été révélé.

La convention de partenariat entre le Minader et la société Hevecam, relative à la mise en œuvre commune des projets dans certaines filières agricoles, est très appréciée par les populations de Nieté. « Il faut éviter la menace qui pèse sur la sécurité alimentaire dans la zone », souligne un riverain.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie