Réflexion ouverte à la 5e session de l’Ecole citoyenne et politique de Yaoundé

La plateforme d’échanges ouverte lundi à Yaoundé s’est poursuivie hier avec d’importants exposés sur la citoyenneté.

Citoyenneté et conflictualité pour meubler la deuxième journée des travaux à l’Ecole citoyenne et politique de Yaoundé (ECPY).  La 5e session régionale de cette institution, ouverte lundi dernier, s’est poursuivie hier avec des  réflexions autour du sous-thème : « Citoyenneté et conflictualité en Afrique subsaharienne ». Et les exposés qui ont découlé de cette thématique centrale ont tourné autour de « Citoyenneté de crise ou citoyenneté en crise en Afrique : épistémologie d’un objet politique problématique » ; « Usages et mésusage de la citoyenneté dans les dynamiques de crises en Afrique subsaharienne » ou « Crises de la citoyenneté et menace à la paix », entre autres.
De manière simplifiée, les exposants, le politologue Dr Mathias Eric Owona Nguini et le sociologue Dr Armand Leka Esssomba ont respectivement, mis en évidence le type de citoyenneté intervenant en période de conflits, à l’intention de participants venus d’Afrique centrale et de l’Ouest. Pour le premier exposant, l’éclairage a permis d’évaluer « l’articulation entre une expression particulière de la citoyenneté et un contexte général de crises et de repères ». La suite des échanges a présenté les différents visages de la citoyenneté « telle qu’elle est produite, récupérée et manipulée par les entrepreneurs de l’insécurité sociale et politique sur le continent ». Pour le Pr. Flavien Enongoue de l’Université Omar Bongo du Gabon, « la paix et la citoyenneté se révèlent intrinsèquement liées comme fondement de la cohésion des sociétés subsahariennes ». Conséquemment, la crise de la citoyenneté constitue un ressort de crises et de menace à la stabilité.
La 5e session régionale de l’ECPY, organisée avec le soutien de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), a connu comme point d’orgue, la dédicace du livre collectif de l’ECPY, « Citoyenneté et pouvoir politique en Afrique centrale », publié sous la direction du Pr. Jean Emmanuel Pondi. Cet ouvrage est un recueil de processus et de mécanismes susceptibles de contribuer à la quête ou à la consolidation de la paix durable en Afrique.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie