Sierra Leone : parole aux urnes

Bulletin

Contester les résultats des élections est devenu le sport favori de certains Africains. Aucun scrutin n’est assez transparent pour les acteurs politiques du continent qui contestent systématiquement les résultats issus des urnes. En dépit des précautions prises par les organismes en charge d’organiser les élections qui essayent tant bien que mal d’offrir des garanties de neutralité.

Mais pour la classe politique de l’opposition du continent notamment, les régimes en place ne sont jamais assez vertueux, assez sincères pour laisser les électeurs s’exprimer librement.

Dans ces conditions, chaque scrutin est un véritable casse-tête pour ceux qui l’organisent. Il l’est aussi pour les observateurs internationaux qui sont régulièrement soupçonnés d’obéir à des directives de ceux les envoient sur le terrain. Mais le plus drôle dans l’affaire c’est qu’ils servent les intérêts soit de l’opposition, soit du pouvoir. Il n’y a pas de troisième voie.

Pas de possibilité pour eux de servir la vérité des urnes. La présidentielle en cours en Sierra Leone n’a pas dérogé à la règle. Après le premier tour, le parti au pouvoir, ni plus ni moins, soupçonne l’opposition d’avoir fraudé lors du premier tour.

Un de ses juristes a alors introduit une requête auprès de la Haute cour sierra-léonaise pour contester la tenue du second tour. Après quelques jours d’incertitudes, la requête du All Peoples Congress (APC) a été retoquée par la Haute cour.

Le 31 mars, son candidat, Samura Kamara sera opposé à Julius Maada Bio, candidat du principal parti d’opposition, le Sierra Leone People’s Party (SLPP) pour succéder à Ernest Bai Koroma. En fin de compte, une fois de plus la voie ultime pour régler le contentieux électoral sera le vote des citoyens.

Ce sont eux qui décideront en dernier ressort de l’avenir de leur pays. Et nul besoin de tenter un quelconque coup de force. La voix du peuple étant celle de Dieu. Les acteurs politiques du continent doivent s’habituer à cette réalité et éviter les raccourcis qui ne vont les conduire que dans des impasses.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie