«La lutte contre la tricherie va s’accentuer»

Samuel Rigobert Mandeng, président de la Fédération nationale des sports scolaires ligue A.

Quel est l’état des préparatifs de la 20e édition des jeux Fenassco ligue A qui se déroule cette année dans la ville de Ngaoundéré?

En milieu de semaine dernière, nous étions sur le terrain pour un double objectif. Il fallait procéder au tirage au sort dans les différentes disciplines sportives. Ensuite, nous sommes allés nous assurer du bon déroulement des travaux de réfection des infrastructures sportives. Aux lycées technique et classique de la ville, au collège Mazenod qui vont recevoir et héberger les athlètes. Ces travaux ont concerné l’approvisionnement en eau, la propreté et la peinture dans les bâtiments, l’électricité, etc. Il y a véritablement des avancées. Idem pour le mythique stade Ndoumbe Oumar en cours de rénovation, qui abritera les cérémonies d’ouverture et de clôture. De façon globale, je crois que tout est mis en place dans les différentes commissions au niveau local et même au niveau national pour que tout se passe dans les meilleures conditions.

À quoi doit-on s’attendre en termes d’innovations?

Sur le plan sportif, nous allons assister à des séances d’exhibition de la fédération d’haltérophilie et celle de powerlifting et bras de fer. Des associations qui ambitionnent promouvoir ces disciplines sportives en milieu scolaire. Pour promouvoir l’excellence auprès des jeunes, on fait appel à un grand sportif qui incarne cette valeur afin que ceux-ci puisse avoir des modèles. Cette année nous aurons l’honneur de recevoir le triple champion du monde des poids welters, Issa Hamza. Il a accepté d’accompagner, d’expliquer aux enfants comment atteindre les sommets dans le sport en particulier et dans la vie en général.

Comment entendez-vous éradiquer la tricherie dans le milieu du sport scolaire?

Déjà au niveau des établissements scolaires, des départements et des régions, les responsables locaux de la Fenassco font le travail. Au niveau national, nous restons vigilants car les tricheurs ne baissent jamais les bras. La lutte va continuer afin que toute tentative soit étouffée. En ce qui concerne les sanctions, nous irons le plus loin possible.

Quid du récurrent problème de restauration ?

Nous avons tenu sous la supervision de madame le ministre (des Enseignements secondaires, ndlr), à ce que tous les prestataires retenus aient une expertise et une expérience avérées. Au niveau de la restauration qui est souvent délicate, il est question à ces jeux que tout se passe pour le mieux. C’est notre souhait et on est tous mobilisé pour atteindre cet objectif.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie