RDC: un accord politique signé

Le document prévoit le report de la présidentielle en avril 2018, le maintien de Joseph Kabila au pouvoir et la nomination prochaine d’un Premier ministre issu de l’opposition.

Read also : Conseil d’administration : Blaise Moussa aux commandes

Le rideau est tombé mardisur le dialogue national en République démocratique du Congo (RDC). Ouverte le 1er septembre dernier, la grande palabre congolaise s’est donc refermée par la signature d’un accord politique après la plénière d’adoption tenue la veille à la cité de l’Union africaine (UA) à Kinshasa. Sous la médiation d’Edem Kodjo, facilitateur de l’UA, la majorité présidentielle et une frange de l’opposition conduite par Vital Kamerhe se sont accordées sur la gestion du pouvoir après le 19 décembre 2016 marquant la fin du deuxième et dernier mandat de Joseph Kabila. 

Read also : Barrage de Nachtigal : la sérénité de retour

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category