Croissance socio-économique de l’Afrique: on mise sur la jeunesse

 Le sujet était au centre des travaux du Forum national sur la population du 03 au 04 Avril dernier à Yaoundé.

Les statistiques du 3e recensement général de la population montrent que la population camerounaise est essentiellement jeune. Les personnes âgées de moins de 15 ans représentent 43,6% de la population, tandis que celles en âge de travailler, situées dans la tranche d’âge de 15-59 ans représentent 51,4%.

Loin d’être un handicap, cette jeunesse pourrait constituer le levier de développement du Cameroun, comme ça a été le cas pour  les pays émergents d’Asie.

« Le dividende économique est aujourd’hui un élément central du débat sur l’émergence de l’Afrique et constitue l’accélérateur de la croissance économique d’un pays résultant des changements dans la structure par âge de la population dus à la baisse consécutive de la fécondité et de la mortalité », a indiqué d’entrée de jeu, Janvier Oum Eloma , représentant du ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire (Minepat), au cours de la cérémonie de lancement du forum portant sur le dividende démographique.

Concrètement, il est question d’accorder une place de choix à la jeunesse qui constitue un facteur essentiel de développement socio-économique.

Ce Forum national sur la population du 03 au 04 Avril à Yaoundé réunissant plus de cent participants parmi lesquels des universitaires, experts internationaux, représentants du parlement et des ministères en charge de la plannification et pays membres de l’Iford, avait pour objectif de présenter quelques productions scientifiques sur le dividende démographique réalisées par le Minepat en s’appuyant sur des exemples des pays d’Asie qui ont émergé grâce à ce système.

Il s’agit de déterminer les orientations sur les différents leviers stratégiques devant permettre au Cameroun de bénéficier du dividende démographique.

 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie