Fenassco Ligue A: l’Extrême-Nord ne lâche pas

Vainqueur l’année dernière, la région enregistre encore le plus grand nombre de métaux en or à deux jours de la clôture des Jeux.

La moisson est  abondante pour les athlètes de certaines régions au terme des quatre premiers jours de compétition.  En lutte, 18 médailles ont été récoltées  par les athlètes. L’Extrême-Nord s’est taillé la part du lion avec 4 médailles en or et une en argent. 

Vainqueur des Jeux en 2017, l’Extrême-Nord est suivie du Sud-ouest avec 3 médailles dont 2 en or et une en bronze.

Le Nord vient en 3eposition avec 4 médailles en bronze. Côté athlétisme, 60 médailles ont été remportées par les athlètes. Une fois de plus, l’Extrême-Nord rafle 15 médailles dont 5 en or.  Les régions du Centre et du Sud-ouest suivent en deuxième et troisième position.  Pour ces premières prestations, les responsables estiment que les performances sont moins bonnes que les années antérieures.

«Je suis assez satisfaite dans l’ensemble parce que  les Jeux se déroulent dans un climat de sérénité. Les enfants se donnent à 100%. Mais,  nous déplorons  la baisse des performances, je pense que cela est dû  aux  conditions environnementales  », justifie Josephine Mbarga, présidente de la commission d’athlétisme.

En trois jours de compétition, les athlètes de la région de l’Adamaoua ont glané des titres précieux dans les disciplines individuelles, notamment en athlétisme. Le Sud-Ouest et le Centre continuent leur remontée au classement général. Le Littoral qui a connu une entame de compétition quelque peu timide s’est qualifié pour les finales en sport individuel. En sports collectifs, les régions de l’Extrême-Nord et du Nord peuvent compter sur leurs équipes de hand-ball garçons et filles.

La cérémonie de remise des premières médailles s’est déroulée mercredi dernier,  dans les sites du lycée classique et moderne et le lycée technique. Le ministre des Enseignements secondaires, Nalova Lyonga, a elle-même présidé cette cérémonie accompagnée du gouverneur de la région de l’Adamaoua, Kildadi Taguiéké Boukar.

Alors que certains athlètes se plaignaient des retards dans la livraison des repas, et des problèmes de disponibilité d’eau, le comité d’organisation a pris des dispositions pour faire des améliorations.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie