Centre linguistique pilote de Yaoundé: du sang neuf

 Les responsables récemment nommés ont été installés vendredi dernier. Ils doivent jouer un rôle de premier plan dans la promotion du vivre-ensemble au Cameroun.

Elung Paul Che, Secrétaire général adjoint de la présidence de la République est personnellement descendu au Centre linguistique pilote de Yaoundé pour installer les responsables récemment nommés. C’était vendredi dernier, au cours d’une cérémonie simple, mais significative.

« Je suis venu apporter le soutien du président de la République qui accorde du prix à la pratique du bilinguisme au Cameroun », ainsi s’est adressé Elung Paul Che au staff.

Aux promus, le Secrétaire général adjoint de la présidence de la République a prescrit la collaboration. Il a insisté sur la disponibilité de chacun d’eux et le devoir de réserve. Il accorde une importance à l’atteinte de l’objectif de 25 000 apprenants cumulés dans les différents centres pilotes linguistiques du Cameroun en 2018.

Le Secrétaire général adjoint de la présidence de la République attend que la mission confiée soit réalisée avec patriotisme et compétence. Et dans le contexte actuel, ces promus devraient être des bâtisseurs pour que le multiculturalisme, la cohésion nationale et l’intégration au Cameroun ne soient pas seulement des idéaux mais des modèles à copier, a-t-il souhaité. 

Il a été rappelé que le bilinguisme est l’âme de l’intégration nationale. Elung Paul Che reconnaît que jusqu’ici, le travail est bien fait. Toutefois, il est question de faire mieux, d’innover pour stimuler l’envie de s’inscrire au Centre linguistique et faire du français et de l’anglais, les outils pour briser les barrières entre Camerounais.

Les responsables installés ont été nommés le 15 mars 2018 par arrêté du président de la République. Ce sont : Sadjo Amoa, Nama Nama, Solange Orabi, respectivement chargés d’études N° 3, 4 et 5. Le Centre linguistique pilote de Yaoundé a compétence sur les autres centres régionaux. D’après les statistiques fournies par le Centre, l’institution forme à peu près 10 000 personnes par an.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie