Drêche: un déchet aujourd’hui valorisé

 Le résidu provenant des sociétés brassicoles fait le bonheur des éleveurs, et de l’environnement.

Ils sont nombreux les éleveurs de la ville de Yaoundé et ses environs à se rendre aux Brasseries pour s’approvisionner en drêche. Ici, ce déchet utilisé pour nourrir les animaux tels que le porc, le poisson est la vedette.

Tout est supervisé et réglementé en ce lieu. Pour avoir accès à la drêche il faut au préalable s'abonner auprès de l'usine pour ensuite être dépositaire d'un bon.

Une opération  qui sera ensuite contrôlée lors de la distribution par un agent de la société en question. Les revendeurs proposent ensuite le produit dans des sacs de 25 et 50 kg dont les prix varient entre 2800F et 3000F.

Une chaîne qui va s'étendre jusqu'aux  provenderies qui se font livrées par les gros fournisseurs abonnés à l'usine.  Plusieurs entreprises se sont créées autour de cette filière désormais économique.

Outre cet aspect économique,  la drêche se présente comme un produit écologique, important pour le bétail car très riche en protéine. Elle contribue à l'engraissement de l'animal et lui procure une bonne digestion. Tout ceci n'ayant pas d'impact  sur l'environnement. Son aspect pourvoyeur d'emplois, est aussi à souligner.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie