Littérature: « Fils de prélat » dédicacé à Paris

 Le roman d’Armand Claude Abanda a été présenté lors du récent Salon du livre tenu dans la capitale française.

Ils sont nombreux, les visiteurs qui se sont bousculés récemment au pavillon Lettres d’Afrique, à l’occasion du Salon du livre de Paris (France). Et pour cause ! Ils tenaient à découvrir les nouvelles productions littéraires de l’Afrique.

Parmi les œuvres exposées figuraient en bonne place le roman de notre compatriote Armand Claude Abanda intitulé « Fils de prélat », qui laisse rarement le lecteur indifférent, en raison de la trame de l’histoire.

Pendant quatre jours, « Fils de prélat » a marqué les esprits, suscitant même l’admiration de plusieurs personnalités. C’est ainsi que de passage au pavillon Lettres d’Afrique, les ministres de la Culture du Sénégal et de la Côte d’ivoire ont obtenu une dédicace spéciale de l’auteur, Armand Claude Abanda.

L’appréciation des deux personnalités était d’autant plus grande qu’elles ont adressé des invitations toutes aussi spéciales à l’écrivain camerounais, respectivement pour le Salon du livre d’Abidjan (Côte d’ivoire) en mai prochain, et la Biennale des Arts de Dakar (Sénégal).

L’écrivaine, journaliste et animatrice de télévision franco-camerounaise Elisabeth Tchoungui, de passage au pavillon qui fait la promotion de la littérature et des auteurs africains, n’a pas manqué de féliciter l’auteur de  « Fils de prélat » et non moins représentant résident de l’Institut africain d’informatique (IAI) du Cameroun, pour sa présence au Salon du livre de Paris (France).

D’autant plus qu’il s’agit de l’une des plus grandes manifestations du genre dans le monde. Elle s’est dite touchée par les mots aimables écrits par l’auteur sous forme de dédicace. Plusieurs visiteurs se sont également intéressés à ce roman, ainsi qu’à d’autres ouvrages d’auteurs camerounais en vitrine au pavillon Lettres d’Afrique.

« Le titre Fils de prélat est très accrocheur et c’est avec plaisir que je vais le lire, car je m’intéresse aux sujets qui sortent de l’ordinaire ». Telle a été la réaction de Patrick Poivre d’Arvor qui s’est fait dédicacer le livre. Et pour édifier davantage le public et les passionnés de la littérature, rendez-vous a été immédiatement pris pour une émission spéciale sur « C News », chaîne de télévision où Patrick Poivre d’Arvor anime un programme littéraire.

« Dédicacer mon livre à cette icône du paysage médiatique français est un grand honneur pour moi, surtout avec la promesse qu’il m’a faite de produire une émission spéciale sur le livre », a déclaré Armand Claude Abanda.

Il convient de rappeler que « Fils de prélat » est une fiction. Ce roman est publié aux éditions Clé. Depuis l’année dernière, le livre figure au programme scolaire du Gabon en classe de Seconde.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie