Tchad: le projet de la IVe République fait débat

L’approbation mardi par le Conseil des ministres du projet de nouvelle Constitution visant l’avènement de la VIe République a laissé place à un débat houleux dans le pays. Du côté de l’opposition, l’on y voit un retour à la dictature avec un renforcement des pouvoirs du président qui n'aura ni Premier ministre ni vice-président. Pour la majorité présidentielle, cette nouvelle Constitution fait suite aux conclusions d'un forum national sur la réforme des institutions organisé fin mars elle est le fruit d’une concertation de 1 164 personnes. Et donc, ne saurait être quelque chose d’imposé par le président Idriss Deby Itno.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie