Coopération: deux hôtes de marque chez le Mincom

 Issa Tchiroma Bakary a reçu hier en audience son homologue centrafricain et l’ambassadeur de Chine en fin de séjour au Cameroun.

La presse joue un rôle important dans le développement d’un pays. Et la Chine, grand ami du Cameroun l’a compris au regard de la coopération fructueuse entretenue par l’ambassadeur de Chine au Cameroun, S.E Wei Wenhua, pendant son séjour de trois ans dans le pays. Une moisson abondante au regard des multiples voyages de presse effectués par  de nombreux journalistes  et patrons de presse camerounais dont les plus récentes remontent à juillet et décembre 2017.

Sans compter les différentes formations dont les hommes de médias camerounais ont également bénéficié. Le tour d’horizon de cette coopération riche entre les deux pays a été fait par le diplomate chinois et le Mincom au cours de cette audience d’au revoir. « Je profite de cette occasion pour exprimer mes sincères remerciements au ministre de la Communication mais aussi aux amis de la presse camerounaise pour leur contribution à la promotion de la coopération amicale entre nos deux peuples », a confié S.E Wei Wenhua.

Mais avant de recevoir le diplomate chinois, le ministre Issa Tchiroma Bakary a d’abord accueilli son homologue centrafricain. Avec Ange Maxime Kazagui, ministre de la Communication et des médias de Centrafrique, le Mincom a échangé avec son hôte sur l’expérience et l’expertise que le Cameroun peut apporter à ce pays ami et frère qui est dans sa phase de reconstruction.

« Avec la communication, on construit comme avec la communication, on peut détruire. Donc, c’est important pour ce pays de venir vers nous pour s’enquérir de la manière dont nous gérons la communication et de profiter de tout ce que le Cameroun dispose de bien et qui pourrait être mis à contribution pour ce pays.

Pour nous, c’est une mission sacerdotale, un devoir que nous accomplissons conformément aux instructions que nous avons reçues. La République centrafricaine est un pays cher au président Paul Biya et nous ses serviteurs ne devons ménager aucun effort pour mettre à sa disposition tout ce dont elle a besoin », a expliqué le Mincom.

Au cours de cette séance de travail, le Mincom était assisté de Marie Claire Nnana, directeur général de Sopecam tandis que Ange Maxime Kazagui était accompagné du PDG de Vision 4, Amougou Belinga. « Avec nos partenaires de Vision 4 nous travaillons déjà avec pour objectif de réussir à remettre sur pied les équipements et installations de la télévision centrafricaine et surtout de permettre à nos concitoyens de pouvoir accéder à la bonne information.

Dans cette reconstruction, ils ont besoin des partenaires qui racontent la bonne histoire de notre pays et non celle que d’autres souhaitent véhiculer », a conclu Ange Maxime Kazagui.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie