Les savons « Made in Cameroon » ont la cote

Comptoir

Read also : CHAN 2020 : le Maroc dans l’histoire

Ces produits cosmétiques prolifèrent dans les espaces marchands de la ville de Yaoundé.

Read also : Accident de Santchou : deux ministres sur les lieux

Disponibles dans les grandes surfaces et les échoppes, les savons de marques camerounaises attirent par leurs compositions et leurs prix. On retrouve une gamme variée de produits sur le marché, alliant santé et bien-être. 

Read also : Rentrée du deuxième trimestre : ça repart

Faits à base d’algue, d’aloès vera, d’argile, de bave d’escargot, de beurre de karité et de cacao ; de roches volcaniques et d’huile de palme, ils correspondent à divers types de peaux. Il existe plusieurs types de savons « Made in Cameroon » sur le marché.

Read also : Développement de la sous-région : on reparle du financement des projets intégrateurs

Il y en a qui sont éclaircissants, gommants  ou hydratants. Que vous ayez la peau sèche, grasse et mixte, vous pouvez y trouver votre compte. « J’ai une peau très fragile. Les savons locaux sont les seuls qui me vont. Le reste me brûle la peau, me décape ou me donne l’acné », confie Pauline Ongono, consommatrice.

Read also : Loi de finances 2021 : de grandes innovations fiscalo-douanières

Réalisés sans silicone, sans parabène et sans paraffine (composés nocifs pour la peau), les savons de toilette « Made in Cameroon » sont conditionnés sur plusieurs formats. Ils varient entre 100g et 300g. Audelà de leur aspect naturel, ils sont également convoités pour leurs prix qui oscillent entre 500 F et 2000 F, selon le point de vente. Ils sont relativement moins chers, par rapport aux savons importés qui sont vendus en moyenne à 2000 F.

Read also : Mise en place des exécutifs régionaux : le jour-j

La région du Littoral se taille la part du lion dans la production de ces savons. Les principaux producteurs sont Shu Anta, Mia Kosmétics et Jevi.

Read also :

Cependant, ils sont nombreux à s’interroger sur le dosage et la qualité de ces produits réalisés pour la plupart de manière artisanale et sans aucun contrôle de norme et de qualité. Selon les responsables de vente rencontrés dans certaines surfaces, ces produits présentent un sérieux problème d’emballage.

Read also :

Ils ne sont pas attrayants, comparés aux savons importés qui attirent par l’éclat et la qualité de leur conditionnement. Un effort s’impose donc dans ce domaine.

Read also : Excès de vitesse : 20 automobilistes suspendus de conduite

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category