Epervier Press Awards: la Sopecam honorée

Le meilleur prix de l’excellence managériale a été décerné vendredi à son directeur général, Marie- Claire Nnana.

Le Palais des Congrès de Yaoundé a connu le 13 avril dernier, une affluence et une animation particulière à l’occasion de la 8e édition de « Epervier Press Awards ». Cette cérémonie vise à récompenser et mettre en lumière les actions des femmes et hommes qui se sont illustrés dans leur domaine au cours de l’année écoulée.

Pour Léopold Clovis Noudjio, promoteur du journal L’Epervier et organisateur de l’événement, « ces distinctions soutiennent et accompagnent le dynamisme lié à l’assainissement des moeurs publiques enclenché par le président Paul Biya dans la lutte contre les détournements de deniers publics, et portent le Cameroun vers l’émergence ».

Pour ce faire, la contribution de tout un chacun est importante, l’exemplarité des gestionnaires des deniers publics étant un impératif pour que le Cameroun soit ce pays stable et prospère voulu par son président. D’où les récompenses de la soirée à ceux et celles qui se sont fait remarquer par la transparence de leur gestion.

Et parmi les lauréats de la soirée, le Cerac (grand prix spécial pour l’action humanitaire), les ministres Bidoung Mkpatt (valeur éthique et assainissement du milieu sportif), Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe, Jean Claude Mbwentchou, Mefiro Oumarou (meilleure incarnation de la compétence professionnelle et de la morale publique), Nicole Okala (grand prix du dynamisme parlementaire), Louis Yinda (prix d’excellence managériale et du développement économique), Perrial Nyodog (grand prix de l’innovation pétrolière), Armand Claude Abanda (grand prix de l’économie numérique) et bien d’autres.

Et au milieu de toutes ces têtes couronnées, Marie- Claire Nnana, Directeur général de la Sopecam, grand prix de l’excellence managériale et de la compétence professionnelle 2017, « pour sa rigueur et sa compétence dans l’accomplissement de ses missions et de son sens élevé de l’intérêt général qui font d’elle une compétence sûre sur laquelle le président de la République peut compter pour poser les jalons d’un Cameroun émergent à l’horizon 2035 ».

Une distinction reçue par le directeur de la rédaction de Cameroon Tribune, Martin Badjang ba Nken sous les applaudissements nourris des nombreux invités à cette soirée. Tout en félicitant les récipiendaires, Léopold Clovis Noudjio les a exhortés à continuer à être des modèles, afin que leur exemple fasse tâche d’huile. Rendez-vous l’année prochaine pour la 9e édition

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie