Tzy Panchak: nouvelle égérie de l’afro pop

C’est avec sa reprise du titre « Woju » de Kiss Daniel ft Davido et Tiwa Savage en avril 2015, que le public découvre cet artiste au style et au charme particuliers.

Alors que l’environnement musical urbain camerounais connait une expansion fulgurante avec de grands noms que l’on ne cite plus, de nouveaux venus réussissent à se démarquer et à tirer leur épingle du jeu. Tzy Panchak fait partie de ceuxlà.

De son vrai nom Etah Tambe Nyenti, Tzy Panchak entre sur la scène musicale en avril 2015, avec son impressionnante reprise du titre « Woju » des artistes nigérians Kiss Daniel, Davido et Tiwa Savage.

En moins d’une semaine, ce clip réalisé à la va-vite en studio avec des amis récolte plus de 20 000 vues sur la plateforme Youtube et lui ouvre les portes de la notoriété. Une star est née. C’est en février 1990 que naît Tzy Panchak à Kumba, dans la région du Sud-Ouest. Auteur compositeur de toutes ses chansons,

Tzy Panchak est un artiste plein d’entrain. A ce jour, il compte un maxi single sur le marché, constitué de plusieurs titres aussi appréciés les uns que les autres par ses fans qu’il appelle affectueusement « Blunation soldiers», du nom de son label de musique. De « Woman crush » à « Mon bébé » en passant par « Mr romanctic », tous les 12 titres de son opus « I’m not lucky », sont repris en choeur par ses milliers de fans.

Ses chansons aux styles variés se prêtent aussi à l’actualité. C’est le cas avec « Super woman », un hymne à la femme, sorti le 7 mars 2017, ou « Eseka », en hommage aux victimes du déraillement du train 152 de Camrail.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie