« Le Cameroun regorge de comédiens talentueux »

Trajectoire

Read also : Ciment : le sac à 4.600 F

Ambroise Mbia, metteur en scène de la pièce « La guerre des calebasses ».

Read also : Renouvellement des organes de base du RDPC : ça démarre le 7 août

Pourquoi avoir choisi de mettre en scène cette œuvre théâtrale « La guerre des calebasses » de Pabe Mongo autour du mariage interethnique ?

Read also : Vaccin Johnson & Johnson : plus de 300 000 doses réceptionnées

Trois raisons principales m’ont motivé à mettre en scène « La guerre des calebasses ». La première, c’est que la pièce est écrite pour la scène. Ensuite, le thème qu’elle porte véhicule un message qui n’est pas seulement celui de divertir, mais aussi d’éduquer. Enfin, j’ai voulu montrer à la face du monde que le Cameroun regorge des comédiens talentueux et de grands auteurs qui s’inspirent profondément de la tradition. Ce sont là les raisons pour lesquelles j’ai eu le plaisir de présenter cette pièce au Festival international du théâtre du Caire (Égypte), ensuite à Addis Abeba (Éthiopie) et dernièrement au Festival international de théâtre et de marionnettes de Ouagadougou (Burkina Faso), où à chaque fois elle a connu un grand succès.

Read also : Jeux olympiques Tokyo 2020 : le Cameroun prend ses marques à Hita

Les quatre comédiens de la pièce ont une personnalité très forte. Comment les avez vous sélectionnés ?

Read also : Tirage au sort de la CAN 2021 : inspection au Palais des Congrès

Après 56 ans de carrière dans le théâtre, je crois que j’ai l’obligation de connaître non seulement le monde du théâtre au Cameroun, mais également celle de transmettre à la jeune génération mon expérience. La sélection des comédiens devient donc facile parce qu’elle porte sur la personnalité et le tempérament de chaque comédien. Personnalité que je peux changer pour qu’elle s’adapte à celle des autres comédiens et à la pièce. Il m’est arrivé d’utiliser les défauts d’un comédien pour en faire des qualités. Je ne me limite donc pas seulement à mettre en scène en utilisant toutes les techniques exigées (diction, gestuelle, technique d’interprétation, occupation de l’espace scénique...), parce que ma préoccupation est de former les jeunes pour que la relève soit assurée.

Read also : Rdpc : 23 militants graciés et réhabilités

Vos pièces sont présentées depuis quelques années sur la Crtv. Quel impact ce programme a-t-il à votre avis sur la vision du théâtre par le public camerounais ?

Read also : Cameroun-Angola : le duel final

L’émission « Théâtralement vôtre » diffusée par la Crtv est une initiative heureuse parce qu’elle permet au public de redécouvrir et de renouer avec l’art théâtral sous toutes ses formes (comédie, tragédie, poésie, contes, proverbes, fresques historiques, épopées, théâtre scolaire...). Elle donne ainsi l’occasion aux talents (dramaturges, comédiens, metteurs en scène, régisseurs...) d’éclore et de se renouveler sous le soleil du public et des critiques, pour ramener le public vers les salles de théâtre, offrir à la télévision un rendezvous régulier. Les réactions sur la première série de vingt pièces diffusées toutes les semaines nous laissent croire que la diversité des œuvres programmées a comblé les téléspectateurs anglophones et francophones. « La guerre des calebasses » de Pabe Mongo, présentée à l’occasion de la Journée internationale du théâtre sous la présidence de son excellence le ministre des Arts et de la Culture, a été diffusée par la Crtv.

Read also : CAN Total Energies 2021 : la CAF rassure

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category