Fustel de Coulanges: en mode solidarité

Deux chèques d’un montant total de trois millions ont été remis jeudi dernier au Club des jeunes aveugles réhabilités du Cameroun et à l’association Sourire d’enfants.

L’ambassadeur de France au Cameroun, Gilles Thibault, avait le sourire jeudi dernier, au moment de remettre aux représentants du club des jeunes aveugles réhabilités du Cameroun (CJARC) Coco Bertin, et à celui de l’association Sourire d’enfants (SDE). Des chèques qui sont le fruit du cross solidaire de l’établissement le « Petit Fustel », organisé le 26 janvier dernier, dans les jardins de la résidence de France.

Une course de solidarité au cours de laquelle 800 participants venus de l’école primaire et du lycée Fustel de Coulanges ont rivalisé d’ardeur. Avec pour cette édition, une originalité. Pour chaque tour de piste effectué, les parents et sponsors apportaient une cotisation afin d’aider les associations parrainées par les élèves du lycée. Résultat de la course, deux millions trois cent soixante trois mille huit cent francs collectés.

Occasion pour Gilles Thibault, entouré pour la circonstance du directeur du Petit Fustel Francis Léonard, de la présidente de l’association gestionnaire des parents d’élèves Josianne Djoffon et des élèves, de dire merci aux enfants, parents et sponsors pour leur générosité, qui, il l’espère vivement, va non seulement apporter du baume au cœur des défavorisés de ces associations, mais aussi leur permettre de franchir un cap dans leur évolution.

Le CJARC crée en 1988 par des jeunes aveugles issus de l’Institut de réhabilitation pour aveugles de Buéa, a pour but la sensibilisation sur les problèmes des handicapés visuels, leur formation en vue de leur autonomie socio-économique, le développement des activités génératrices de revenus etc.

L’association Sourire d’enfant, créée en 2011 vient en aide aux enfants défavorisés et aux populations dans le besoin en zone rurale, notamment dans la rénovation des bâtiments, la construction des infrastructures, l’équipement des salles de classe, l’action sociale auprès des orphelinats, la formation et la sensibilisation.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie