Accompagnement des PME: nouvel apport du Gicam

Le groupement inter-patronal lance ce jour à Douala un Centre de développement des Petites et moyennes entreprises.

Le Groupement inter-patronal du Cameroun (Gicam) lance ce jour, 17 avril 2018, à Douala, le Centre de Développement de la Pme (Cdpme), présenté comme un outil d’accompagnement des Petites et moyennes entreprises locales. Un accompagnement dont ces Pme ont bien besoin dans notre environnement, à voir les problèmes qui sont les leurs, ainsi que les obstacles, parfois structurels, auxquels elles doivent régulièrement faire face.

Selon des données fournies par le Gicam, il est question de proposer aux Pme des services à valeur ajoutée correspondant aux besoins véritables de la Pme. D’où les axes de déploiement définis pour le Centre : promotion de l’entrepreneuriat ; développement/accompagnement de la Pme ; suivi et conseils à la diaspora économique ; intelligence économique.

Entre autres ambitions, le Cdpme vise le renforcement de la compétitivité des Pme/Pmi (à traversformation, montage de business plan, accompagnement et conseil, aide à l’amélioration de la gouvernance d’entreprise…).

L’appui à la recherche de financement (préparation de plans d’affaires bancables, mise en relation avec les établissements financiers) et le développement d’opportunités d’affaires ne sont pas en reste. Le Centre devrait en outre assurer de la veille informationnelle, faciliter des procédures administratives, etc.

Une gamme de services que les promoteurs de Pme vont sans doute apprécier, eux qui, on l’a dit, font couramment face à des difficultés – pas toujours exogènes, il faut le relever. De faibles capacités managériales par exemple sont pointées du doigt par le Gicam lui-même. Cela dit, le difficile accès au financement, des délais jugés longs dans le paiement des factures ainsi que les difficultés d’accès aux marchés plombent également les Pme. A ceci le Gicam ajoute : une fiscalité contraignante, des difficultés d’accès à l’information, les lourdeurs administratives et « un environnement des affaires peu favorable ».

S’ils sont atteints, les buts visés avec la mise en route du Centre auront un effet de cercle vertueux sur l’environnement économique national, tant le poids des Pme y est prépondérant. D’après l’Institut national de la Statistique, cité par le Gicam, les Pme représentent 90% des entreprises au Cameroun.

En outre, elles contribuent à hauteur de 40% au Pib, à 61% à la création d’emplois dans le secteur privé, et à hauteur de 31% aux impôts – dont 21% par les Très petites entreprises, Tpe.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie