Hémophilie: des avancées indéniables enregistrées

Le bilan dressé à la cérémonie de clôture de la semaine d’activités mardi dernier à Yaoundé est positif.

Après une semaine d’activités organisée en prélude à la journée mondiale dédiée à l’hémophilie, la clôture s’est déroulée hier au Centre Pasteur à Yaoundé. Un rendez-vous qui a réuni les parents, les patients, les professionnels de la santé, ainsi que des journalistes autour du président national de l’Association des hémophiles du Cameroun, Serges Désiré Takou, pour la présentation du bilan scientifique des activités. 

Comme avancées majeures, les diagnostics des troubles de coagulation de l’hémophilie, de la maladie de Willebrand, ou tout autre forme de saignement ne sont plus un problème. Les examens et les traitements se font désormais au Centre hospitalier et universitaire  de Yaoundé.

Le processus pour étendre les traitements de l’hémophilie son en cours. « Nous sommes entrain de nous atteler à multiplier les centres de traitement, question de réduire le maux des patients. Il ne se passe plus un jour sans que le centre de santé ne reçoive au moins un ou deux patients. Cela veut dire que notre message passe vraiment», s’est félicité Serges Désiré Takou. 

Les activités qui ont meublé la semaine consistaient à la réception des patients,  l’information et l’éducation sur l’hygiène de la maladie. Il a également été question de l’enregistrement des nouveaux cas.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie