« Le bitume a déjà traversé Nanga-Eboko »

Emmanuel Nganou Djoumessi, ministre des Travaux publics (Mintp).

Quel était l’objectif de cette visite de chantier et avec quelles impressions repartez-vous ?

C’était un objectif double. Nous assurer que le chronogramme d’achèvement des travaux est respecté. Et c’est avec beaucoup de plaisir que je note que celui-ci est tout à fait respecté. Nous avons noté que le bitume a déjà traversé Nanga-Eboko. Donc, il est possible de partir de Yaoundé pour Nanga- Eboko en roulant sur une route bitumée. L’objectif est atteint et nous en sommes très heureux. Le deuxième objectif était d’identifier avec les forces vives locales, les mesures d’accompagnement à conduire en termes de réalisations socio-économiques de base pour garantir l’efficacité sociale de la route. Alors nous avons identifié ensemble ces besoins et nous allons les réaliser en vue d’améliorer les conditions de vies des populations.

Qu’en est-il du payement des décomptes devant permettre à l’entreprise de poursuivre sereinement ses activités ?

Le président de la République a dégagé de manière exceptionnelle une allocation importante pour des travaux routiers dont ceux de la route Obala- Batchenga-Bouam. Donc, il n’y a pas de retard dans le payement des décomptes. L’allocation des trésoreries est disponible de manière tout à fait exceptionnelle. Les mesures ont été prises pour payer tous les décomptes qui sont produits à la fois par l’entreprise, la mission de contrôle technique et la mission de contrôle géotechnique. Entre le guichet de payement et le compte bancaire des structures concernées, il peut y avoir un petit retard, mais à la vérité, ce retard ne saurait nous être imputé. Mais nous avons le devoir de nous assurer que ces payements sont faits. Hier déjà, l’entreprise a vu son compte crédité.

Les délais seront-ils respectés ?

L’entreprise va tenir les délais. Vous voyez avec moi que les agrégats sont produits en grande quantité et le bitume est déjà disponible au port autonome de Douala. Les ressources qui ont été mobilisées avant-hier vont permettre de payer les droits et les taxes de douanes. Alors ils vont enlever le bitume pour recommencer les travaux sur les 31 km restant où les terrassements ont déjà été faits.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie