FENAC 2018: les préparatifs s’intensifient

Le ministre des Arts et de la Culture, Pr. Narcisse Mouelle Kombi, a fait le point avec le Comité local d’organisation vendredi dernier à Bertoua, lors d’une réunion préparatoire.

Read also : CHAN 2020 : le Maroc dans l’histoire

A quelques mois du début de la 9e édition du Festival national des Arts et de la Culture (Fenac), les préparatifs vont bon train. La région de l’Est, choisie pour abriter cet important évènement culturel cette année, redouble d’efforts afin que cette édition soit une réussite.

Read also : Accident de Santchou : deux ministres sur les lieux

Car, le succès de la précédente organisée à Yaoundé en 2016 oblige à mettre la barre encore plus haut. Lors de la réunion préparatoire présidée le 20 avril dernier par le ministre des Arts et de la Culture (Minac), Pr. Narcisse Mouelle Kombi a notamment rappelé que le Fenac 2018 à Bertoua sera une étape importante dans le processus de relance du festival.

Read also : Rentrée du deuxième trimestre : ça repart

D’où la multiplication des concertations afin de trouver les meilleures stratégies pour assurer la réussite d’un évènement de cette envergure. « Les préparatifs avancent sereinement. Le recensement des ressources disponibles en matière d’hébergement, de restauration, de transport… a déjà été fait. Les réunions se déroulent régulièrement avec les artistes. Au plan sécuritaire, la situation est stabilisée depuis un certain temps dans la région de l’Est.

Read also : Développement de la sous-région : on reparle du financement des projets intégrateurs

Les populations sont contentes de savoir que leur région a été choisie par le chef de l’Etat pour abriter cet important évènement », déclare le gouverneur de l’Est, Grégoire Mvongo, par ailleurs président du Comité local d’organisation du Fenac 2018. Quelques étapes symboliques ont été franchies au plan organisationnel.

Read also : Loi de finances 2021 : de grandes innovations fiscalo-douanières

Ainsi, le Minac a reçu à Bertoua des propositions de maquettes pour le monument du Fenac 2018. Ces inspirations locales devraient être alimentées par des contributions nationales, afin qu’il en ressorte en définitive, une œuvre artistique durable en laquelle les Camerounais des dix régions puissent se reconnaitre.

Read also : Mise en place des exécutifs régionaux : le jour-j

Un collectif d’artistes locaux a également soumis à l’appréciation de l’assistance, une chanson d’accueil pour l’évènement. Une œuvre musicale qui a globalement reçu l’assentiment général. Proposition a même été faite, séance tenante, qu’elle soit considérée comme la chanson du Fenac.

Read also :

Ce qui pourrait être le cas en définitive, sous réserve de quelques améliorations, enrichissements et retouches. De même, le choix des motifs à figurer sur le pagne du Fenac sera fait dans les prochaines semaines. La réunion s’est achevée par une descente sur le terrain. Occasion pour le Minac, de visiter quelques sites susceptibles d’accueillir les festivités, notamment en ce qui concerne l’hébergement ou le lieu où sera érigé le monument du Fenac 2018.

Read also :

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category