Deux gangs de présumés braqueurs maîtrisés

Faits divers

Spécialisés dans le vol des véhicules, ils sont gardés à vue au commissariat central n°4 de Yaoundé.

Quatre voitures, des écrans plasma, des bouteilles à gaz, deux motos et plusieurs autres effets. Tel est le résultat du coup de filet réalisé la semaine dernière par les éléments du commissariat central n°4 de Yaoundé, sous la direction du commissaire de police principal Irène Christine Mindjom.

Etémé Fils Théophile, 35 ans, chef de gang, Tchiemoe alias « la masse », 24 ans, et Onana Mogo Derrick alias « Caporal », 22 ans, tous membres du deuxième gang ainsi que des receleurs méditent leur sort dans les cellules de ce commissariat.

Spécialisé dans le vol des véhicules, leur mode opératoire consistait à filer la victime préalablement ciblée à l’aide d’une moto, puis simulaient un accident une fois arrivé dans une zone déserte. Dès que le chauffeur descendait pour constater les dégâts, ils s’emparaient du véhicule.

Le deuxième mode opératoire utilisé consistait en l’exploitation des résultats de leurs patrouilles. Ils ciblaient les victimes et les attendaient lorsqu’elles entraient dans leur domicile. Ils entraient en même temps que la victime et dépouillaient la maison.

Selon les informations recueillies sur place, le premier gang a été interpellé après plusieurs jours de filature. Ses membres étaient en possession de deux armes à feux et des machettes. Ils ont été déférés au tribunal militaire de Yaoundé le 19 avril dernier.

Ce coup de filet a été rendu possible grâce à la dénonciation faite par une dame dont la voiture avait été volée dans la nuit du 13 au 14 avril dernier par sept assaillants armés de deux pistolets automatiques et des machettes.

Ils ont emporté la voiture de marque Toyota Rav 4, des écrans plasma, une somme de 300 000 et plusieurs autres objets. Le portrait-robot de l’un des braqueurs fait par la victime a permis à la police de retrouver le domicile d’un membre du gang et d’organiser la traque dont l’important résultat a été présenté à la presse vendredi dernier. « Nous rappelons aux populations qu’il existe un partenariat police-populations.

Nous avons besoin qu’ils nous signalent tout fait digne d’intérêt », a rappelé le commissaire principal Irène Christine Mindjom commissaire central n°4 de Yaoundé. « Nous recommandons fortement aux populations qui rentrent tard de s’assurer que celui qui vient ouvrir le portail le fasse très rapidement. Nous conseillons aussi d’éclairer suffisamment les concessions et de nettoyer les broussailles aux alentours, même si ce n’est pas votre terrain », a-t-elle conseillé.

Une garde à vue administrative des prévenus a été sollicitée par le commissaire pour approfondir les enquêtes. Les deux gangs sont constitués des repris de justice et des prisonniers .

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie