Université catholique d’Afrique centrale: onze docteurs adoubés

Ils ont reçu leurs attributs au cours d’une cérémonie organisée au campus d’Ekounou samedi dernier à Yaoundé.

Ils ont tous obtenu des mentions très honorables et des félicitations du jury pour leurs thèses de recherches. Le 21 avril dernier, les tout premiers docteurs en droit de l’Homme de l’Université catholique d’Afrique centrale (Ucac) ont été adoubés par des professeurs de cette institution.

On a pu assister à la cérémonie du port de toges par ces 11 nouveaux docteurs, au campus d’Ekounou à Yaoundé. Ils sont issus des cuvées 2015, 2016 et 2018 de l’Ucac.

Ce qui n’a pas laissé indifférent Pr. Jean Bertrand Salla, recteur de l’Ucac. D’après lui, l’Université catholique d’Afrique centrale a atteint sa vitesse de croisière après 25 ans d’existence. « Nous sommes heureux de mettre à la disposition de nos sociétés, des spécialistes dans les divers métiers du droit, mais aussi des catalyseurs du développement que nous espérons tous pour l’Afrique et surtout pour le Cameroun », a-t-il déclaré.

La joie, la satisfaction et l’engagement étaient partagé par les récipiendaires. Pour le Dr Jean René Awoumou, c’est un nouveau challenge qui s’annonce.

« Nous sommes d’abord interpellés à travailler sur le plan de la recherche et a apporter notre contribution comme telle à la recherche des solutions aux problèmes qui se posent et qui constituent des défis et des enjeux de notre continent aujourd’hui. Nous travaillerons intensément pour mériter ce que l’Université catholique d’Afrique centrale a fait de nous », a-t-il conclu.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie