Gouvernance forestière: place à une formation de qualité

De nouveaux programmes du projet de renforcement des capacités des professionnels des institutions d’enseignement supérieur présentés le 20 avril dernier à Yaoundé.

Des formations adaptées et adéquates aux besoins réels de la gouvernance forestière. Elles sont au centre de trois programmes récemment développés par l’université de Dschang, en collaboration avec le FAO et l’Union européenne. Lesdits programmes ont été présentés au campus du Cresa-Forêt/Bois de l’université de Dschang sis au quartier Nkolbisson à Yaoundé le 20 avril dernier.

C’était au cours d’une conférence de presse donnée par Pr. Edmond Biloa, vice-recteur chargé du contrôle interne et de l’évaluation de l’institution. Destiné au professionnels, le premier programme dénommé « Programme de formation continue » vise à actualiser leurs compétences en rapport avec des problématiques émergentes dans le secteur forestier.

Le deuxième intitulé « Programme de formation transversal » est adapté aux étudiants d’autres filières telles que celles des facultés de sciences sociales », a indiqué Pr. Edmond Biloa. Le troisième programme de formation est relatif à la gouvernance forestière proprement dite. Il est destiné aux étudiants des filières recevant des formations en environnement et foresterie dans les établissements d'enseignement supérieur au Cameroun.

Ces nouveaux programmes sont issus du Projet de « Renforcement des capacités des professionnels et des apprenants dans des institutions d’enseignement supérieur dans la mise en oeuvre du plan d’action Forest Law Enforcement, Governance and Trade-Accords en abrégé APV- FLEGT». Selon Pr. Martin Tchamba, coordonnateur dudit projet, ces trois programmes dits de référence vont s’étendre à l’ensemble de l’Afrique centrale voire même en Afrique de l’Ouest.

« Ce programme sera accrédité dans les prochains jours pour permettre aux diplômés et aux professionnels d’être complètement compétitifs et de s’insérer plus facilement dans le monde professionnel. Dès septembre prochain pendant le colloque international africain sur la gouvernance forestière, sera lancé le premier appel à candidature pour la première session en continu qui se tiendra en février 2018 », a confié le coordonnateur du projet APV- FLEGT.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie