Examens officiels: les feuilles de composition sont prêtes

A quelques semaines du lancement des épreuves, la ministre Nalova Lyonga s’est rendue hier à l’Imprimerie nationale pour évaluer les travaux d’impression.

Des machines qui crépitent. Des hommes et des femmes qui travaillent à la chaîne. Parmi eux, Yvonne Kepsi et Monique Endalè, chargées respectivement du pliage, du triage et de l’encartage des feuilles de composition destinées aux examens officiels.

Entre temps, d’autres s’attèlent à leur rognage pour leur donner une forme identique, d’autres encore à leur comptage pour s’assurer de leur nombre et à leur emballage par carton. Une fois le processus achevé, les différents cartons sont disposés et entassés en fonction des contenus et de leur destination. Comme dans une fourmilière, chaque maillon de la chaîne s’active à son poste de travail.

C’est l’ambiance qui régnait hier aux ateliers de l’Imprimerie nationale à l’occasion de la visite de travail du ministre des Enseignements secondaires, Nalova Lyonga. Le Minesec était accompagné de Boniface Bayaola, secrétaire d’Etat auprès du Minesec chargé de l’Enseignement normal.

Au cours de la visite guidée par le directeur de cette entreprise, Paul Walter Komo assisté du président du conseil d’administration, Ngae à Moubeké, le ministre Nalova Lyonga a parcouru l’atelier de fond en comble en posant des questions au personnel qu’il répondait sans fioriture.

« Je suis venue voir par moi-même si jusqu’à ce jour, les feuilles de composition qui seront utilisées réellement par les élèves aux examens officiels seront disponibles à temps. Vous savez que l’imprimerie nationale est aussi sollicitée par d’autres institutions de l’Etat en ce qui concerne l’enseignement secondaire.

Nous avons voulu nous assurer que nous avons la priorité », a expliqué le Minesec. A sa suite, le directeur de l’Imprimerie nationale a rassuré : les dispositions sont prises pour que tout soit prêt à bonne date. «Nous travaillons jour et nuit et les machines, bien qu’amorties tournent.

L’entreprise va livrer au fur et à mesure », explique le patron des lieux. Au regard du nombre de cartons de feuilles de composition doubles, les bordereaux et fiches d’inscription au CEP-FSLC, des pages intercalaires, des procès verbaux de délibération du jury entassés en ces lieux, l’expédition des paquets vers les régions est pour bientôt.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie