Stades d’entraînement: place aux travaux de drainage

Matérialisées, les aires de jeu des deux terrains annexes sont en cours d’aménagement.

Sur ce plan, les opérations se sont nettement accélérées. Sur le terrain A, il n’est pas encore question de tartan mais les contours de la piste d’athlétisme sont d’ores et déjà identifiés. Notamment par un recouvrement constitué de sable, de pierres et de gravier.

A l’emplacement prévu pour la tribune figurent 36 poteaux coulés dont le dallage est programmé dans les prochains jours. L’aire de jeu quant à elle s’est débarrassée des poteaux et armatures en fer qui y étaient conçus et parqués.

Séparée de la piste d’athlétisme par une grande canalisation servant de drainage de base, l’aire de jeu parsemée de repères en bois. Des marques qui permettent d’identifier le tracé des fentes de suintement des eaux. Des petites tranchées nettement visibles sur le terrain B forment déjà une belle mosaïque.

Tout près de l’aire de jeu, sont stationnés trois camions de pierres, de gravier et de gravats. Un panorama auquel s’ajoute un énorme monticule de terre végétale patientant calmement son moment d’intervention. Selon les explications de Sam Thamin, Dg du groupe Piccini Cameroun, les agrégats de carrière vont servir de matériaux drainants.

Le gravier est utilisé comme un filtre permettant d’éviter la stagnation des eaux. Passée cette étape, l’aire de jeu sera recouverte de terre végétale. Avant la pose du gazon préalablement ensemencé à quelques pas, elle sera traversée par des tuyaux d’arrosage.

Si ce terrain d’entraînement est avancé sur sa surface de jeu, il l’est moins côté tribune. Les fondations ne sont encore qu’à leur début. Contrairement au stade principal, le matériel préfabriqué n’aura guère droit de cité. Tout sera fait localement.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie