Inde: des tempêtes de sable sèment la mort

Au moins 116 personnes ont péri dans le nord du  pays dans la nuit de mercredi à jeudi.

Le dernier bilan établi par les autorités indiennes dans la journée de jeudi faisait état de 116 personnes qui ont péri dans des tempêtes de sable. C’est le nord de l’Inde qui a été frappé par  des vents soufflant jusqu'à 130 km/h, au cours de la nuit de mercredi à jeudi.

Les États d'Uttar Pradesh et du Rajasthan sont les principaux sinistrés. La puissance du vent a déraciné des arbres, abattu des murs de maisons et renversé des pylônes électriques.

Mais la plupart des morts sont attribuées à des chutes d'arbres ou de murs. Et les dégâts humains ont été aggravés par une pratique locale qui emmène les populations surtout les plus modestes, à dormir à la belle étoile en cette saison de chaleurs étouffantes.

Au moment où nous mettions sous presse, le bilan humain de ce sinistre était susceptible d’évoluer car les secouristes étaient toujours à pied d'œuvre dans les décombres. Davantage, d’après les services météorologiques de nouvelles tempêtes pourraient survenir au cours des 48 prochaines heures.

La situation de sinistre que l’on vit en ce moment est inhérente à la collision de systèmes météorologiques occidentaux et orientaux au-dessus des plaines du nord de l’Inde. Du reste des événements de même nature surviennent chaque année en Inde. 

Mais c’est la première fois qu’ils causent des destructions d'une telle ampleur. Pour limiter les dégâts, les autorités indiennes  ont appelé la population à être prudente.  Par ailleurs, d’autres régions de l’Inde  dont la capitale New Delhi, ont également connu des perturbations. Mais à New Delhi,  les vents n'ont pas dépassé les 59 km/h et aucun décès n’a été signalé.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie