Jeux universitaires de Maroua : le kick off aujourd’hui

 Hier, la ville de Maroua a eu droit à un carnaval qui a donné le ton de l’ambiance qui va prévaloir jusqu’au 11 mai.

«Notre Coupe d’Afrique des Nations à nous ». C’est ainsi que le gouverneur Midjiyawa Bakari de l’Extrême-Nord appelle de Jeux universitaires que la « Plus belle des régions » abrite à partir de ce 4 mai. Cet événement, les populations l’ont attendu impatiemment. Elles sont sorties en masse hier accompagner les « fans clubs » lors du carnaval organisé en prélude au lancement ce jour, des jeux universitaires.

Point de départ de cette marche, le lieu-dit « Carrefour Djarma ». Sous fond de tambours et de trompettes, les « cops » ont effectué une marche en un peu plus de deux heures d’horloge, soit une distance de près de 10 km dans les artères de la ville. Partant du « Carrefour Djarma », ils sont passés par le « Pont vert » ; de là ils sont allés au rond-point « Artisanat ».

Par la suite, ils ont parcouru l’avenue « Kakataré » avant de se disloquer à l’esplanade des services du gouverneur. Ceci sous bonne escorte des forces de l’ordre et de sécurité. Ce fut un moment de parfaite communion qui a permis, non seulement de magnifier le vivre-ensemble, mais aussi la diversité culturelle du Cameroun.

Ces derniers jours, le comité local d’organisation s’est attelé à mettre sur pied les infrastructures devant permettre aux athlètes de s’exprimer. Tout ne va pas se dérouler au campus de l’université sis à Kongola-Djourgouf-Kodeck, une banlieue de la ville de Maroua. Certaines disciplines sportives vont se jouer au cœur de la ville, notamment au complexe sportif de Domayo et au campus du Collège de l’espoir.

Le gouverneur de la région de l’Extrême-Nord, président du comité local d'organisation des Jeux universitaires est descendu sur les divers sites le 2 mai dernier pour apprécier l’état d’avancement des travaux.

Il s'est surtout intéressé au dispositif mis en place afin d’assurer un bon séjour aux athlètes et à leurs encadreurs. Ces derniers jours, trouver une chambre d’hôtel dans la ville de Maroua n’est pas une tâche aisée.

La plupart des hôtels ont été réquisitionnés plusieurs jours avant l’arrivée des délégations devant prendre part à cette kermesse sportive. La présence des délégations étrangères venues prendre part à ces Jeux est signalée. Le décor étant planté, il ne reste plus qu’aux athlètes de s’exprimer.
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie