CIRCB: la culture d’entreprise en débat

 Les employés de cette structure édifiés sur le concept la semaine dernière par un expert du GICAM.

Plusieurs activités ont été organisées en prélude à la célébration de la 132e édition de la fête du travail au Centre international de référence Chantal Biya (CIRCB) la semaine dernière. Après l’investissement humain et le sport, c’est autour d’une table-ronde que ces activités se sont clôturées vendredi dernier à Yaoundé.

« La culture d’entreprise dans un établissement public administratif comme facteur de promotion du travail et de progrès socioéconomique », était le thème au cœur du débat.

A l’occasion, Maurice Chassem du GICAM a entretenu les employés de cette structure pendant environ 45 minutes sur ce thème. En ouvrant les travaux, le Pr. Alexis Ndjolo, directeur du CIRCB, est revenu sur l’importance d’un tel sujet pour la structure.

« Le CIRCB est un centre de recherche dans lequel rien n’est acquis. Nous sommes dans une dynamique d’évolution constante, nous devons faire nos preuves chaque jour. D’où l’importance de l’instauration d’une culture d’entreprise », a-t-il soutenu.

Au cours des travaux, l’expert s’est appuyé sur deux vidéos des employés d’une structure japonaise et américaine qui mettaient en exergue les astuces à adopter afin que les employés donnent un meilleur rendement. Puis Maurice Chassem, a expliqué que pour les membres d’une organisation il est important qu’ils adoptent les mêmes valeurs.

« Si ici vous partagez les mêmes valeurs, le CIRCB sera comme vous et vous serez comme lui. Cela permettra une bonne motivation, car le personnel défend mieux les intérêts de l’entreprise qu’il connaît », a expliqué l’expert.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie