Santé pour tous: priorité au vaccin

Le forum visant à promouvoir la vaccination pour tous s’est ouvert hier à Yaoundé.

Parvenir à une société où chaque enfant, chaque homme, femme sans discrimination aucune bénéficie des vaccins dont il a besoin. C’est l’enjeu majeur qu’il faut retenir de la huitième édition de la semaine africaine de la vaccination (SAV) qui a débuté le 30 avril dernier.

Hier à Yaoundé, les travaux du forum sur la vaccination se sont ouverts en présence du ministre secrétaire d’Etat à la  Santé publique chargé de la lutte contre les épidémies et pandémies, Alim Garga Hayatou et du représentant par intérim de l’OMS au Cameroun, Dr Phanuel Habimana.

Tout en remerciant les partenaires techniques, financiers et les ministères associés pour leur participation active et leur accompagnement dans la mise en œuvre des activités vaccinales au Cameroun, Alim Garga Hayatou, en ouvrant les travaux,  s’est voulu clair sur les enjeux du forum. « Cette situation qui interpelle toutes les parties prenantes, nécessite une synergie d’actions en vue d’augmenter la demande des services de vaccination dans nos communautés », a-t-il déclaré. 

Placée sous le thème : «  Les vaccins ça marche, faites votre part », la semaine vise donc la promotion des services de vaccination afin de parvenir à une société où enfants et adultes bénéficient de tous vaccins. Ces travaux s’ouvrent en marge à la déclaration entérinée par les chefs d’Etat et de gouvernement africains en 2017 à Addis Abeba sur la vaccination. Celle-ci les engage à accroître l’investissement dans les services de vaccination et à garantir la vaccination pour tous.

« C’est l’occasion pour le pays et ses partenaires de lancer un appel solennel pour que tous les acteurs se mobilisent en vue de parvenir à vacciner les enfants qui ne reçoivent pas les vaccins essentiels, pour les protéger contre les maladies à prévention vaccinale », a poursuivi Alim Garga Hayatou.

Signalons que la vaccination concerne les personnes âgées de cinq ans et plus, tandis que le programme élargi de vaccination  (PEV) a pour cibles les enfants de 0 à 11 ans, les femmes enceintes et en post partum immédiat. Les vaccins offerts dans le cadre de la vaccination de routine au niveau de toutes les formations sanitaires enrôlées dans le système de vaccination au Cameroun sont gratuits.

 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie