Plan Triennal Spécial Jeunes: les premiers financements octroyés à l’Est

 Des allocations pour une cinquantaine de projets remises à leurs bénéficiaires hier à Bertoua, en présence du MINJEC, Mounouna Foutsou.

C’est avec fierté qu’Eric Kom Tchuinteu, jeune bénéficiaire d’un financement dans le cadre du Plan Triennal Spécial Jeunes, exhibe le matériel qui lui a été octroyé pour son projet d’élevage de poulets de chair.

Des pulvérisateurs, une déplumeuse pouvant travailler sur huit poulets à la fois, etc. Un appui qui, de l’avis du bénéficiaire, devrait lui permettre d’être autonome financièrement à court terme et permettre à sa petite entreprise de décoller.

Au total une cinquantaine de projets dans la région de l’Est ont bénéficié de financements pour cette première cuvée, pour un montant global d’environ 120 millions de F, selon le coordonnateur du Fonds national d’insertion des jeunes. Comme retombées, on attend la création de près de 700 emplois directs.

Les différents appuis matériels ont été remis aux bénéficiaires hier à Bertoua, lors d’une cérémonie présidée par le ministre de la Jeunesse et de l’Education civique (MINJEC), Mounouna Foutsou.

« Les financements de ce jour concernent uniquement  les guichets du Fonds National d’Insertion des Jeunes du MINJEC. En effet, c’est le lieu de préciser que  les autres jeunes bénéficiaires ont été référencés à d’autres guichets de financement logés dans les départements ministériels partenaires.

Le prochain comité de pilotage de l’Observatoire National de la Jeunesse devra permettre de consolider tous les guichets de financements des projets des jeunes compte tenu de la principale contrainte qui est celle d’extraire les données spécifiques aux jeunes », a indiqué Mounouna Foutsou.

Occasion aussi d’appeler les jeunes de la région de l’Est à s’inscrive massivement dans la base de données de l’Observatoire national de la jeunesse (ONJ). En effet, les statiques actuelles révèlent que, sur les 508 927 jeunes enregistrés à l’ONJ en 2017 au niveau national, pour bénéficier du PTS-Jeunes, 22823 seulement proviennent de la Région de l’Est.

Le Plan Triennal Spécial Jeunes prescrit par le Chef de l’Etat, S.E Paul Biya, le 10 février 2016 dans son traditionnel discours à la jeunesse camerounaise, poursuit ainsi sa phase d’exécution, après son lancement officiel le  11 janvier 2017 au Palais Polyvalent des Sports de Yaoundé par le Premier ministre, chef du gouvernement.

Son objectif principal est l’accélération de la croissance et l’insertion économique des jeunes.  Il a trois grands domaines d’intervention : le réarmement moral et civique des jeunes, leur insertion socioprofessionnelle ainsi que la construction/réhabilitation et l’équipement des Centres multifonctionnels de Promotion des Jeunes (CMPJ).
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie