Audience: Mboma et Henry chez le Minsep

 Le Camerounais, double champion d’Afrique de football et le Français, champion du monde 1998, ont été reçus hier par Bidoung Mkpatt. 

Read also : CHAN 2020 : le Maroc dans l’histoire

Avant d’assister hier au match de football organisé à Yaoundé par l’entreprise Guinness Cameroun, Patrick Mboma et Thierry Henry ont débuté leur journée au ministère des Sports et de l’Education physique. Durant une trentaine de minutes, ils ont été reçus par Bidoung Mkpatt, chef de ce département ministériel. En toute fraternité et cordialité, il était question de l’aura de chacun des hôtes.

Read also : Accident de Santchou : deux ministres sur les lieux

S’agissant de Patrick Mboma, son exemplarité a été signalée singulièrement à un moment charnière où la patrie attend énormément de ses fils pour relever le défi de la CAN 2019. Au meilleur buteur de tous les temps du club anglais d’Arsenal, le Minsep a exprimé toute l’estime que lui porte le peuple camerounais.

Read also : Rentrée du deuxième trimestre : ça repart

Dans sa prise de parole, « Magic » Mboma a souhaité à « Titi » (surnom de Thierry Henry) durant son bref séjour camerounais, de s’imprégner de toute la ferveur locale pour le football. Impressionné par les trophées décorant la salle d’audience, Thierry Henry s’est montré loquace sur sa relation avec le Cameroun. La fabuleuse épopée camerounaise lors de la Coupe du monde 1990 est pour lui « le premier impact africain sur le plan mondial ».

Read also : Développement de la sous-région : on reparle du financement des projets intégrateurs

Admiratif de l’intelligence de jeu, la vitesse, de la force de Patrick Mboma,  l’ancien international français est revenu sur le match France-Cameroun du 4 octobre 2000. « C’est la seule fois où j’ai regardé le but d’un adversaire et j’ai failli applaudir ». Il ira plus loin en évoquant ses années au Fc Barcelone avec Samuel Eto’o qu’il qualifie de meilleur joueur africain avec lequel il ait évolué.

Read also : Loi de finances 2021 : de grandes innovations fiscalo-douanières

L’audience s’est déroulée en présence de Me Dieudonné Happi, président du Comité de normalisation de la Fédération camerounaise de football. Invité à prendre la parole à la suite du Minsep, ce dernier a livré une anecdote au sujet de Patrick Mboma.

Read also : Mise en place des exécutifs régionaux : le jour-j

Approché pour le poste de sélectionneur national, l’auteur de 33 buts en 57 convocations chez les Lions Indomptables a tout simplement décliné la proposition du fait d’autres engagements.

Read also :

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category