Jeux universitaires : les premières leçons

 Le Pr Idrissou Alioum, recteur de l’université de Maroua et superviseur technique a fait le point du déroulement des compétitions face à la presse mercredi.

Read also : Ciment : le sac à 4.600 F

«Nous sommes extrêmement satisfaits, que ce soit au niveau du déroulement des compétitions, que ce soit au niveau de la participation de l’université de Maroua ».

Read also : Renouvellement des organes de base du RDPC : ça démarre le 7 août

Ces propos sont ceux du Pr Idrissou Alioum, recteur de l’université de Maroua, par ailleurs superviseur technique des 21es Jeux universitaires qui s’achèvent ce vendredi dans la capitale de « la plus belle des régions du Cameroun ».

Read also : Vaccin Johnson & Johnson : plus de 300 000 doses réceptionnées

C’était au cours d’une rencontre organisée avec la presse le 9 mai 2018 dans la salle des actes du rectorat sis au campus de Kongola-Djoulgouf-Kodek. Pour le recteur, toutes les commissions mises en place dans le cadre de l’organisation de ces Jeux ont su mouiller le maillot.

Read also : Jeux olympiques Tokyo 2020 : le Cameroun prend ses marques à Hita

Le transport, la couverture médicale, l’animation, le bénévolat, la sécurité…l’activité de chaque commission a été appréciée. « Les points critiques qui pourraient constituer le talon d’Achille de toutes les activités en rapport avec les jeux universitaires, à savoir l’hébergement et la restauration ont été gérés de manière appréciable», a relevé le Pr Idrissou Alioum.

Read also : Tirage au sort de la CAN 2021 : inspection au Palais des Congrès

Les compétitions se sont déroulées sur un format éclaté ; précisément sur le site de Kongola-Djougouf-Kodek, au campus de Wouro-Tchédé précisément au lieu-dit Collège de l’Espoir, au complexe sportif de Domayo et au complexe sportif de Kalyao.

Read also : Rdpc : 23 militants graciés et réhabilités

Pour le recteur, cette multiplicité des sites de compétition était une manière de faire participer le public à cette fête sportive et magnifier ainsi le vivre ensemble. A ceux qui se ne s’intéressaient qu’aux

Read also : Cameroun-Angola : le duel final

ontreperformances des athlètes de l’université hôte, le recteur de l’université de Maroua a tenu à lever l’équivoque :  « Nous avons exigé d’eux, non pas forcément à toutes les victoires, mais nous leur avons demandé forcément et à tous les prix de conserver, de véhiculer les valeurs de l’université de Maroua, des valeurs de l’hospitalité,  les valeurs de solidarité, et également les valeurs de fair-play ».

Read also : CAN Total Energies 2021 : la CAF rassure

Il a tenu à remercier le chef de l’Etat qui, à travers son « très haut accord » du 30 octobre 2017 a autorisé que ces Jeux se tiennent à Maroua. « Le pari de tenir ces jeux apparaissait pour nous comme la matérialisation de cette haute décision du chef de l’Etat », a tenu à préciser le Pr Idrissou Alioum , visiblement satisfait de l’organisation.

Read also : Lutte contre le chômage: Une nouvelle initiative voit le jour

Reactions

Comments

    List is empty.

Lead a Comment

Same category