Conférence annuelle sur les archives: le Cameroun se prépare

 Un protocole d’entente visant à accélérer les préparatifs de la rencontre de novembre prochain a été signé mercredi à Yaoundé.

Pour la première fois en terre africaine, le Cameroun va abriter en novembre prochain la conférence annuelle du Conseil international des archives (ICA).  Un évènement qui s’inscrit en droite ligne de l’intérêt que porte le Cameroun au développement des archives au sein de diverses administrations publiques et autres organisations.

C’est pour préparer cette conférence de grande envergure qu’un protocole d’entente a été signé entre le gouvernement camerounais, représenté par le ministre des Arts et de la Culture, plénipotentiaire du président de la République et l’ICA, représenté par Anthea Seles, la secrétaire générale du Conseil.

La tenue de cette rencontre au Cameroun est une porte ouverte aux diverses opportunités dans le domaine des projets de modernisation des archives tant au Cameroun que sur  le continent africain. Ceci pour que les archives continuent de jouer leur rôle dans la mémoire en nous rappelant d’où nous venons et en traçant un chemin vers le futur.

« Le métier d’archiviste en Afrique a besoin d’outils et de compétences. Ce sera une occasion de se réunir sur les grandes problématiques de cette profession. Les archives, c’est nous, c’est notre vie, c’est notre histoire, c’est notre devenir », a confié la secrétaire générale de l’ICA.

Pour le Pr. Narcisse Mouelle Kombi, la signature de ce protocole marque une étape décisive pour les préparatifs qui vont bon train. Le Cameroun est déterminé à jouer sa partition et à tenir ses engagements pour que les assises de Yaoundé soient un succès », a assuré le MINAC.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie