RDC: vaste offensive contre le virus Ebola

 Le gouvernement congolais et les partenaires internationaux sont mobilisés contre la nouvelle épidémie de fièvre hémorragique dans la province de l’Equateur.

Une équipe conjointe autorités, Organisation mondiale de la Santé (OMS) et Fonds des Nations unies pour l’enfance (UNICEF) s’est rendue samedi dans la zone de Bikoro l’Equateur.

Cette province frontalière avec le Congo-Brazzaville est depuis quelque temps l’épicentre de l’épidémie Ebola. A en croire l’OMS, 34 cas ont déjà été recensés, dont deux confirmés, 18 probables décès et 14 cas suspects.

Dans leur offensive, le gouvernement congolais et ses partenaires ont procédé au déploiement des laboratoires mobiles pour effectuer des analyses surplace. Auparavant, le ministère congolais de la Santé publique a dépêché à Mbandaka, chef-lieu de la province de l’Equateur, une équipe de douze experts chargée de lancer les premières investigations et d’organiser la riposte contre la résurgence du virus d’Ebola.

«Il sera plus précisément question d’identifier les nouveaux contacts, de définir l’épicentre et le cas indexé de l’épidémie actuelle, de décrire la chronologie de l’épidémie, d’identifier les zones de santés, les aires de santé et les villages affectés, de faire l’état des besoins en ressources matérielles et humaines.

D’autres équipes de chercheurs seront également chargées d’identifier les facteurs qui auraient favorisé l’éclosion et la propagation de l’épidémie», souligne un communiqué de ce département ministériel.

Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur général de l’Organisation mondiale de la Santé, qui séjourne dans le pays depuis samedi dernier a prévenu qu’il faut se «préparer au pire des scénarios». Dans le but de renforcer cette riposte, l’OMS a déboursé 1 million de dollars, environ 500 millions de F.

Une équipe de Médecins sans frontières (MSF) est également sur le terrain à Bikoro pour porter main forte à la riposte contre cette pandémie. Cette nouvelle épidémie du virus Ebola est la neuvième du genre à toucher ce pays.

Aussitôt circonscrite après son déclenchement, la dernière épidémie du virus Ebola en RDC qui remonte en 2017 a fait officiellement quatre morts. Issue d’un virus qui se transmet au contact physique avec des liquides corporels contaminés ou un gibier mort, vecteur potentiel, cette maladie contagieuse est apparue en 1976 dans l’ex-Zaïre. Les pays voisins, à l’instar du Gabon sont d’ores et déjà en alerte pour faire face à une éventuelle propagation.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie