Cinéma: l’« Etincelle de femme » célébrée

Le court-métrage de la réalisatrice Agnès Yougang a été primé le 21 septembre dernier à Yaoundé à l’issue d’un concours organisé dans le cadre du festival Mis Me Binga.
 
Une femme forte, battante. Malgré l’absence de son époux, elle se démène pour ses enfants, surmonte tout pour avoir une maison aussi grande que celle de leur père, comme ils le lui ont demandé. En dépit des vicissitudes de la vie, elle donne tout pour sa passion : l’écriture. Chroniqueuse prolixe, ses lignes se veulent très appréciées sur les réseaux sociaux… Une histoire vraie, celle de Carine Moyo, personnage principal du documentaire intitulé « Etincelle de femme ». 
Réalisé en 13 minutes, le film de Agnès Yougang a remporté le premier prix du « Binga Talent », un concours de courts-métrages documentaires autour du thème : « Femme et autonomisation », lancé en partenariat avec l’Institut Goethe, dans le cadre de la 7e édition du festival Mis Me Binga (Regard de femme), en juin dernier. Agnès Yougang n’est pas à sa première tentative. L’an dernier, elle n’était pas lauréate, ce qui ne l’a pas empêchée de réessayer. En guise de prime, elle aura droit à un stage de trois semaines en Allemagne. Elle pourra y peaufiner un autre projet documentaire. « L’objectif de ce stage est surtout de rencontrer d’autres personnes et d’observer comment les choses se font ailleurs », explique Evodie Ngueyeli, directrice artistique du festival, membre du comité d’organisation du Binga Talent. « L’ouverture d’esprit des candidates nous a marqués », ajoute-t-elle. 
La faisabilité, la pertinence du sujet et la qualité esthétique du documentaire ont été quelques-uns des critères qui ont permis d’évaluer les différents candidats. D’après Stéphanie Dongmo, présidente du jury : « Il y a de l’espoir. On sent de la passion malgré quelques faiblesses et c’est un point fort. On perçoit de la détermination ». Autres courts-métrages finalistes : « Graine de conscience » et « La main interdite ». Pour Tekou Donchi, réalisatrice de « La main interdite », un documentaire sur les gauchères, le « Binga Talent » a été une expérience enrichissante qu’elle aimerait répéter. Les appels à candidatures de la 8e édition sont attendus pour décembre prochain. 
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie