Ouganda: Jamil Mukulu devant la barre

Le procès du chef rebelle des ADF accusés de massacres en République démocratique du Congo s’est ouvert hier à Kampala.

Après trois ans de prison, Jamil Mukulu a finalement été présenté hier devant la barre à Kampala pour répondre des accusations de crimes contre l'humanité, de terrorisme, de meurtres et de vols aggravés portées contre lui.

Arrêté en mars 2015 en Tanzanie où il menait une double vie de vendeur de véhicules, il a été remis aux autorités ougandaises pour être jugé pour ces exactions qu’il aurait commises dans le territoire de Beni à l’Est de la République démocratique du Congo.

Pendant ce procès qui devrait durer trente jours, la justice ougandaise est appelée à examiner les différents chefs d’accusation et devrait dire si elle est compétente pour le juger.

Mais de son côté, la justice congolaise qui estime que c’est sur le sol congolais que ce chef rebelle a perpétré les massacres, demande son extradition. En RDC, la société civile qui se dit également favorable à l’extradition de Jamil Mukulu, demande au gouvernement congolais d’user de tous les moyens pour permettre aux victimes des tueries des ADF de participer à ce procès comme partie civile.

Dans une déclaration publique, le président de la plateforme Société civile de Beni réclame une justice équitable conformément aux crimes commis. «La société civile a toujours réclamé que Monsieur Jamil Mukulu soit jugé en RDC, parce que c’est là qu’il a commis beaucoup plus d’exactions qu’en Ouganda.

Mais, il est jugé en Ouganda. On est à plus de 1.000 personnes tuées sauvagement par les ADF avec des noms et des images à l’appui, mais aussi des kidnappés, des portés disparus. Et donc, nous estimons que le gouvernement congolais doit user de tout son pouvoir pour que les victimes soient représentées.

Sans cela nous allons qualifier ce procès d’inéquitable », a lancé le pasteur Gilbert Kambale qui a rappelé que cette rébellion a fait au moins 1 000 morts parmi les civils.

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie