Syrie: reprise des combats à Alep

Après trois jours de trêve, forces loyalistes et rebelles s’affrontent à nouveau. 

L’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH) a annoncé la reprise des combats samedi soir à Alep, après trois jours de trêve à l’initiative de la Russie pour permettre aux civils de s’approvisionner et faciliter l’évacuation des blessés. Des sources concordantes affirment que cette pause n’a pu produire l’effet escompté. L’Organisation des Nations unies (ONU) envisageait d’évacuer 200 blessés graves coincés dans les quartiers assiégés depuis juillet dernier. Les huit corridors mis en place pour permettre à ceux qui voulaient quitter Alep de le faire sont restés désespérément déserts durant ces 72 heures. Les belligérants en ont plutôt profité pour s’équiper en armes et reprendre position pour passer de nouveau à l’offensive. Les troupes syriennes et leurs alliées ont lancé de nombreux assauts contre le quartier Salaheddine, l’un des bastions de la rébellion à l’Est et la région de Bheiddine au Nord-est d’Alep. Les quelques personnes ayant tenté de se sauver ont été la cible de pilonnages.
Hier dimanche, des combats d’une rare violence ont été signalés. Des tirs à l’arme lourde se faisaient entendre jusqu’en début d’après-midi. Alors que l’ONU, face à la catastrophe humanitaire alarmante, aurait souhaité en vain une prorogation du cessez-le-feu jusqu’à ce lundi. Les Nations unies parlent de 500 morts et de 2 000 blessés au cours des quatre dernières semaines alors que depuis son éclatement en 2011, la guerre syrienne a déjà fait 300 000 morts. 
 

Reactions

Commentaires

    List is empty.

Laissez un Commentaire

De la meme catégorie